iPhone 6 (Plus) : mieux que le 5S, beaucoup moins bon que d'autres

Une autonomie en hausse

Ce que propose l’iPhone 6

L’autonomie des iPhone n’a jamais été un point fort. Avec les deux nouveaux appareils, Apple semble avoir fait quelques efforts. Le constructeur ne communique jamais directement sur les caractéristiques de ses batteries. Seul un démontage en bon et due forme permet d’obtenir ces informations.

D’ici là, il faut se contenter d’une durée estimée selon les usages. Ainsi, on a découvert à l’occasion de la Keynote que l’iPhone 6« normal » peut prétendre à 250 heures en veille (soit autant que l’iPhone 5s) et 14 heures en communication. La version « Plus » intègre un accumulateur plus généreux et atteint 384 heures en veille, 24 heures en appel.

Ce que proposait l’iPhone 5s

L’autonomie de l’iPhone 5s était en rapport avec ses dimensions, peu encombrantes. La batterie affichait 1 570 mAh, une performance qui n’autorisait qu’une petite journée d’utilisation loin d’une prise de courant, dans le meilleur des cas. Ceux qui souhaitaient étendre cet usage se devaient alors de transporter avec eux un chargeur externe. S’il fallait retenir un gros défaut sur ces iPhone, ce serait bien celui-là.

Ce que la concurrence sait mieux faire

Grâce à des téléphones plus grands, les constructeurs notamment asiatiques ont pu installer des accumulateurs de plus en plus imposants. Certains appareils atteignent, voire dépassent les 3 000 mAh : le Galaxy Note 3 et le futur 4 ou le LG G3, qui promet quelques 565 heures en veille et 21 heures en communication. Huawei est même parvenu à faire loger une batterie de 4 100 mAh dans sa dernière phablette Ascend Mate 7.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • La_Pomme
    Il paraît loin le temps où Apple était le précurseur dans le monde des smartphones. En 2014, pas de "révolution" ni vraiment "d'innovation" dans ces nouveaux modèles d'iPhone. La concurrence aura réussi a bien rattraper Apple notamment ce fameux Nokia Lumia 930 qui semble posséder de bons atouts pour se positionner en tant que smartphone haut de gamme.
    0
  • asche
    Exact, mais iOS fait poid dans la balance.
    Personnellement, j'ai une tablette Android et un iPhone.. la supériorité de iOS dans le domaine de l'ergonomie face à Android est tellement visible, tellement importante, tellement frappante, que je ne me résoudrai jamais à acheter un smartphone Android, pourtant meilleurs à tout point de vue sur le hardware.

    Pourquoi ? Car ça n'est pas plaisant à utiliser, ça fait bâclé, pas fini, triste....

    Et les smartphone Android, ça fait aussi "C'est nous qu'on à mis ça en premier" mais en oubliant le reste.

    L'exemple le plus frappant c'est le NFC, Apple à pris soin de préparer le payement sans contact avec presque tout les banques, les boutiques et magasins... Pourquoi Google n'a pas fait ça ? pourquoi ?! Quel gâchis ! Car aujourd'hui, le NFC va sortir chez Apple, utilisable directement (par les américains en premier, c'est vrais) Alors que vous lecteurs avec votre smartphone Android NFC, l'avez-vous vraiment déjà utilisé pour autre chose qu'un appairage ou un transfert de photo ?

    Dommage que aujourd'hui, on considère "innovation", un ajout de matériel, sans même se demander si c'est vraiment utilisable avec un projet derrière...

    Dommage que Google ne sache pas se donner les moyens de convaincre quelqu'un comme moi, qui est de bonne volonté, prêt à laisser mon très onéreux et peu autonome iPhone de coté, pour me procurer un truc moitié-moins chère, qui fera aussi bien, avec le même confort d'utilisation, la même facilitée, la même confiance (dans le store notamment) qu'iOS.
    0