Avertisseurs de radars : trois solutions pour garder ses points

Les avertisseurs communautaires

Derniers nés de la famille des avertisseurs de radars, les avertisseurs communautaires disposent d’un atout qui fait toute la différence : la mise à jour collaborative en temps réel. Sur un avertisseur classique ou sur votre GPS, la mise à jour s’effectue en téléchargeant une liste de radars, fixes et mobiles, la plus à jour possible. A moins d’effectuer cette opération quasi quotidiennement, il y a donc de fortes chances que votre liste soit rapidement périmée vu le rythme d’installation des radars (2500 nouvelles cabines d’ici 5 ans).

La communauté au service de votre permis

Sur les avertisseurs communautaires, la carte est complétée par un système GSM / GPRS, fonctionnant avec une carte SIM intégrée, qui permet de recevoir les mises à jour en temps réel, mais également de signaler les contrôles radars inopinés. Ainsi, vous circulez sur une route et vous apercevez un contrôle mobile de vitesse : en appuyant sur un simple bouton, vous pouvez signaler immédiatement à la communauté la présence et l’endroit de ce contrôle.

12 € par mois

De même, si vous circulez sur une route et qu’un utilisateur a ouvert la voie avant vous, vous serez avertis de la présence des forces de l’ordre en quelques minutes. Les avertisseurs de radar seraient-ils donc la panacée pour échapper aux PV ? Si la communauté est suffisamment étoffée, oui : aujourd’hui, Coyote, principal fabricant d’avertisseurs communautaires, revendique en France une communauté de 150.000 utilisateurs. De quoi obtenir un maillage satisfaisant du territoire. Attention cependant au coût d’utilisation : il faut compter un abonnement de 12€ par mois en plus du prix de l’appareil pour bénéficier des fonctions communautaires. Un coût qui ne sera rentabilisé que par les gros rouleurs !