[Test] B&O Play H7 : faut-il craquer pour un casque Bluetooth à 500 € ?

Le H7 est le tout dernier de B&O Play, récente marque de Bang & Olufsen qui se dédie notamment à la distribution d’enceintes et de casques. Ce casque Bluetooth se définit donc comme un produit haut de gamme, comme l’indique son prix situé entre 450 et 500 euros, et profite donc d’un soin tout particulier sur le design et la qualité sonore, deux caractéristiques pour lesquelles Bang & Olufsen a fait sa renommée à travers les années.

Mais le marché des casques Bluetooth est devenu très concurrentiel, et pour tirer son épingle du jeu, il faut désormais proposer un peu plus qu’un beau design et une bonne qualité sonore. Si le B&O Play H7 profite donc de plusieurs fonctions plus ou moins utiles comme les commandes sur le casque, cela suffira-t-il à en faire le casque de nos rêves, et surtout, pourra-t-il ainsi justifier son prix important ?

5 raisons de craquer (ou pas) pour le B&O Play H7

1 - Oui, parce qu’il est confortable

Comme on pouvait s’y attendre, B&O Play n’a pas lésiné sur la qualité de fabrication et le confort de son casque. Ainsi, les coussinets en cuir se posent délicatement autour des oreilles et rendent le casque très agréable à porter, sans serrer sur les tempes ou gêner les porteurs de lunettes (du moins pas autant que la plupart des casques circum-aural). Une fois calé sur les oreilles, le casque tient très bien sur la tête et ne bouge pas beaucoup après avoir été ajusté. Malgré son poids de 280 grammes, le plaçant dans la moyenne des casques de sa catégorie, il se fait assez bien oublier, grâce à un arceau rembourré qui n’appuie pas sur la tête. On notera que, comme souvent, les coussinets ont tendance à retenir quelque peu la chaleur autour des oreilles, comme c’est souvent le cas avec des écouteurs circum-aural, l’effet étant probablement amplifié par le cuir sans être trop gênant. En bref, on prend plaisir à garder ce casque sur les oreilles, même pour une longue période.

2 - oui, pour la qualité sonore

Dès les premiers morceaux, on se rend compte de l’excellent travail fourni par B&O pour la qualité sonore de son H7. Les sons sont précis, tant dans les fréquences aiguës que les graves, bien que certains puissent trouver ces dernières légèrement en retrait par moments. Les sons sont bien définis, et on ne loupe ainsi pas une miette de son morceau. En outre, le tout est assez équilibré, et on ne retrouve pas grand-chose à reprocher au B&O Play H7 dans ce domaine. Le casque délivre un son assez puissant et de bonne facture, avec une bonne stéréophonie, aussi agréable pour écouter du jazz que du rock. Un dernier mot à ce sujet pour évoquer la latence sonore, qu’on retrouve souvent sur les casques sans fil, et qui est très faible sur celui-ci. C’est d’autant plus agréable pour regarder des vidéos ou jouer à un jeu dans les transports.

3 - Oui, pour sa bonne autonomie

Si cette donnée peut sembler un détail, elle est pourtant très importante : l’autonomie d’un casque sans fil peut faire la différence entre un produit passable et un très bon. Il est en effet assez désagréable d’arriver à court de batterie à mi-chemin, et ainsi devoir terminer son trajet sans musique ou en s’obligeant à brancher un câble. B&O annonce une vingtaine d’heures d’autonomie pour son casque Bluetooth, et force est de constater que cette donnée semble respectée à l’usage. La batterie permet ainsi un usage régulier du casque, par exemple une à deux heures matin et soir pour son trajet quotidien, permettant ainsi de le recharger chaque week-end sans avoir à se poser de question. 


4 - non, parce qu’il manque un peu de fonctions (antibruit, NFC, tactile, etc.)

Nous l’avons dit en introduction, même avec un design réussi et un son très convaincant, il faut savoir proposer un petit plus pour faire de son casque Bluetooth un incontournable. Et malheureusement, dans ce domaine le B&O Play H7 n’est pas le plus convaincant. Il propose bien des commandes au casque, afin de contrôler la musique sans sortir son smartphone, et utilise pour cela le plat de l’écouteur droit comme un pavé tactile. L’idée est bonne, et fait penser à certains autres casques, comme le Parrot Zik 2.0, qui en font bon usage. Mais dans le cas du casque de B&O, on constate une réactivité parfois un peu à côté de la plaque : certaines commandes ne sont pas prises en compte, ou réagissent tardivement, on doit parfois s’y reprendre à deux ou trois fois en tapotant son oreille pour simplement mettre la musique en pause.

Concernant les autres fonctions du casque… elles brillent surtout par leur absence. On ne retrouve ainsi aucune possibilité d’appairer le casque grâce au NFC (une fonction présente par exemple sur le Plantronics Backbeat Pro), ni de réduction de bruit active. Ce dernier point est d’autant plus dommage que le simple fait de prendre des transports un peu bruyants, comme un métro sous-terrain, empêche assez vite de profiter pleinement de la bonne qualité sonore du casque.

5 - Non, pour son prix élevé

Le B&O Play H7 est donc clairement un casque haut de gamme, qui se destine aux mélomanes, mais aussi aux plus fortunés. Avec un prix approchant les 500 euros, il s’agit sans conteste d’un investissement qui en fera réfléchir plus d’un. Si le casque pourrait justifier son coût par son design réussi, le très bon confort qu’il procure, sa bonne autonomie ou encore sa qualité sonore indiscutable, on ne peut s’empêcher de regretter quelques défauts, qui feront par conséquent regretter le prix. On déplore par exemple l’absence d’un réducteur actif du bruit, ou d’une puce NFC, mais même au-delà du casque lui-même la déception peut se faire sentir. Le strict minimum est assuré sur les accessoires : un câble jack, un câble USB (très court…) et une sacoche de transport, qui reste très douce et pratique. Rien de plus, pas d’éventuels adaptateurs pour un branchement sur un ampli, ni de tissu pour nettoyer le casque comme on en trouve chez certains constructeurs. Ces absences ne nous auraient certainement pas autant gênés pour un autre casque, mais compte tenu du prix demandé pour le H7, on ne peut s’empêcher de les remarquer.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire