Batteries : mode d'emploi

Les batteries à base de Nickel

batterieNickel-cadmium (Ni-Cd)

Depuis le 6 septembre 2006, une directive très stricte sur la commercialisation et de l’utilisation de ce type de batterie a été instaurée. En effet, elle prévoit l’interdiction du cadmium dans les accumulateurs portables. Largement utilisée il y a quelques années pour les ordinateurs portables, les batteries Ni-Cd sont aujourd’hui dépassées technologiquement par ses successeurs (Ni-MH, Li-ion, Li-po, etc.).

Batterie Ni-Cd
Les + Les -
Charge rapide Densité énergétique faible
Supporte les basse températures S’auto décharge rapidement (environ 20% / mois)
Longue durée de vie Polluant
Faible coût La plus sensible à l’effet mémoire
Peut être stockée longtemps (déchargée) -

Nickel-métal hydrure (Ni-MH)

Au début des années 90, les batteries de type Ni-MH sont venues détrôner les Ni-Cd, grâce à leur énergie volumique 30% plus importante. Elle est également sujette à l’effet mémoire mais propose des composants chimiques beaucoup moins polluants que ses prédécesseurs. Néanmoins, son utilisation ainsi que son chargement doit s’effectuer avec précaution car elle ne supporte pas la surcharge qui risque de lui infliger une destruction partielle voire complète selon la gravité.

Batterie Ni-MH
Les + Les -
30% d’énergie de plus que les Ni-Cd Nombre de cycles de chargement que la Ni-Cd
Peu sensible à l’effet de mémoire Ne supporte pas la surcharge
Facilement stockable -
Moins polluante que la Ni-Cd -