2006/2007, la rédac' se lâche !

Bruno, son bilan 2006

prieur rédacteur idnBruno Prieur, rédacteur actualités

2006, une année riche dans bien des domaines. Ne pouvant pas retracer une année complète en quelques mots, je vais essayer d’énoncer les évènements qui m’ont le plus marqué personnellement aussi bien dans l’univers logiciel que dans celui du plus grand réseau existant à l’heure actuelle. Néanmoins, n’étant que depuis quelque temps au cœur de l’actualité informatique (septembre) et mon début d’année m’ayant laissé peu de temps pour m’intéresser à cette dernière, je vais essentiellement me concentrer sur les derniers mois de 2006. Quatre mois durant lesquels l’actualité n’a pas été en reste.

Un petit tour dans l’état de Washington ...

Comment ne pas parler de Microsoft ? En effet, l’année 2006 aura sans doute été très dure pour l’éditeur de Redmond. La fin du développement des nouvelles versions de ses deux produits phrases, que sont Windows et Office, a sans aucun doute donné quelques cheveux blancs à Steve Ballmer et son équipe. Effectivement, Windows Vista et Office System 2007 sont les deux faits les plus marquants de l’année 2006 pour Microsoft, mais cela n’occulte pas les soucis avec la Commission Européenne, la longue mise au point des deux produits et leur période de test. Enfin, n’oublions pas le combat entre les deux navigateurs Web Internet Explorer 7.0 et Firefox 2.0, qui continue de faire rage et dont l’avantage semble être pour le moment à ce dernier.

Microsoft

... puis sur la banquise

Justement, Firefox, l’une des icônes du libre. Ce dernier qui ne cesse d’intéresser et d’attirer les gens soucieux de découvrir de nouveaux horizons et de faire des économies. En effet, de nombreuses distributions Unix / Linux sont actuellement disponibles, mais n’oublions pas toutes ces excellentes applications capables de concurrencer bien des produits propriétaires et coûteux.

Notre dossier sur les logiciels gratuits le montre bien.

Logo Linux Tux

Apple logo

Une pomme qui a du goût

Difficile de ne pas inclure à ce bilan l’un des phénomènes incontestablement marquant de l’année 2006 qui est la démocratisation des produits gravitant autour d’Apple. En effet, l’architecture Intel n’y est sans doute pas pour rien comme l’a récemment déclaré Adobe avec la réapparition de Première, mais les éditeurs s’intéressent de plus en plus à cet environnement.

C’est ainsi, que je m’attache, autant que possible, à écrire une actualité par jour relative à ce dernier.