BitTorrent : le Peer-to-Peer à la vitesse grand V

Présentation

Tout sur BitTorrentTout sur BitTorrentApparu sur le Web à l’été 2002, BitTorrent n’a pas tardé à rapidement devenir le protocole d’échange de fichiers préféré des internautes. Il faut dire qu’à la différence des réseaux eDonkey ou Gnutella par exemple, BitTorrent propose une rapidité de chargement inégalée (largement plus de 100 kbps) et la possibilité d’échanger facilement des fichiers très lourds (jusqu’à plusieurs Go).

Le plus rapide des réseaux P2P

BitTorrent est un protocole de transfert de données Peer-to-Peer développé par l’Américain Bram Cohen. Ce protocole est toujours aujourd’hui à la pointe de la performance en proposant les taux de téléchargement les plus élevés, par défaut, en P2P. Il permet d’atteindre des vitesses de téléchargement de plusieurs centaines de ko et permet ainsi le transfert de fichiers extrêmement lourds.

Ce protocole est rapidement devenu indispensable pour récupérer des distributions Linux ou des programmes libres lourds. C’est aussi le moyen idéal de mettre à disposition de gros fichiers personnels, comme des albums photos, etc. C’est d’ailleurs dans ce but qu’a été créé BitTorrent, avant qu’il ne soit détourné de sa mission originelle.

À travers ce dossier, nous allons vous montrer dans quelle mesure BitTorrent est plus simple d’approche pour s’échanger d’importants fichiers.

BitTorrent, comment ça marche ?

Le client BT++Le client BT++La manière de fonctionner du réseau BitTorrent n’a rien à voir avec celle des autres réseaux Peer-to-Peer tels que Gnutella.

Un échange de paquets

Le principe de BitTorrent est que chaque internaute désireux de télécharger le même fichier participe à sa diffusion. Ainsi, chaque poste partage son(ses) fichier(s) en envoyant et en recevant simultanément des petits blocs individuels du fichier distribué. Cet échange de petits “paquets” contribue à accélérer le transfert.

Pour l’internaute lambda, la première étape consiste à télécharger un petit fichier au format torrent (quelques ko seulement). Nous vous indiquerons plus loin dans ce dossier où en trouver. Une fois exécuté, ce torrent lance votre application dédiée (voir notre liste de programmes) et ainsi commence le transfert des données. Les pièces sont ensuite individuellement transférées de poste à poste (Peer-to-Peer). Cet éclatement du fichier en différents mini-blocs signifie que l’on peut télécharger le fichier en “vrac”.

Plus on envoie, plus on reçoit !

De fait, plus il y a de participants en même temps et plus la vitesse des échanges augmentera. Par rapport à d’autres plateformes de P2P, ce système crée une émulation entre tous les utilisateurs. Dès que vous avez téléchargé des blocs de fichiers, ceux-ci sont immédiatement disponibles et redistribués vers les autres utilisateurs. Enfin, il faut savoir que plus l’on “distribue” et plus l’on reçoit.

Pour résumer, le téléchargement de fichier sous BitTorrent s’effectue en deux étapes. Vous devez d’abord télécharger le petit fichier torrent puis ensuite l’exécuter. C’est alors que le téléchargement du fichier que vous avez demandé va à proprement parler commencer. À tout moment il est possible de stopper le téléchargement, pour le reprendre plus tard, sous réserve qu’il y ait encore au moins une personne qui partage ce fichier.

Pour toutes ses vertus, on ne peut que vous encourager à utiliser BitTorrent, dans la limite de la légalité bien évidemment.

Attention : si vous vous lancez dans du téléchargement ou (plus grave encore) la distribution de fichiers illégaux, sachez que vous n’êtes pas anonyme du tout lorsque vous passez par le biais de ce protocole. Votre adresse IP est en effet communiquée à tous les autres leechers (téléchargeurs).

Le vocabulaire BitTorrent

Il y a un certain nombre de termes spécifiques à l’usage de BitTorrent. Que vous surfiez sur les forums ou les annuaires spécialisés, vous vous retrouverez certainement face à ce vocabulaire, aussi mieux vaut savoir tout de suite de quoi l’on parle !

Voici un aperçu des définitions à connaître :

  • Leecher (en français : sangsue). C’est un client souhaitant télécharger le fichier, mais ne le possédant pas en totalité.
  • Peer (paire). C’est un internaute connecté capable de transmettre tout ou partie d’un fichier.
  • Seed (graine). C’est un client ayant téléchargé la totalité du fichier et le partageant avec les autres internautes.
  • Share Ratio (ratio d’échange). Il s’agit de la proportion entre l’upload (données partagées) et le download (données téléchargées). Plus ce ratio se rapproche de “1” et plus le téléchargement est rapide.
  • Torrent. C’est un fichier torrent, du nom de son extension, qui contient toutes les données relatives aux fichiers qu’il rend ensuite téléchargeables : nom, taille, adresse IP d’un serveur centralisant les données relatives aux peers.
  • Tracker (traqueur). Il s’agit d’un serveur qui recense l’ensemble des seeds et les peers. C’est aussi, le point d’échange d’informations entre les différents clients connectés. Attention, ce serveur ne contient pas les fichiers en téléchargement, il gère simplement les données relatives aux internautes qui participent à cet échange.

Les logiciels de téléchargement

BitCometBitCometUne fois un fichier torrent chargé sur votre ordinateur, il vous faudra un programme pour l’exécuter et lancer ainsi le téléchargement du(des) fichier(s) demandé(s).

BitComet en pôle

En préambule, et si vous disposez d’un pare-feu, surtout n’oubliez pas d’autoriser l’ouverture des ports concernés par le programme de votre choix. En ce qui concerne le choix d’un client BitTorrent, voici une liste de programmes complets qui proposent tous plus ou moins les mêmes options.

Nous avons toutefois un faible pour BitComet, et c’est la raison pour laquelle nous nous servirons de cet exemple pour la suite de notre dossier. Il faut aussi savoir qu’aujourd’hui les logiciels clients fournissent de plus en plus de moteurs de recherche intégrés.

Barres BitTorrent sous FirefoxBarres BitTorrent sous Firefox

BitTorrent dans ton navigateur

Le navigateur Opera 9 comporte un client BitTorrent directement intégré, les fichiers torrent étant par conséquent traités de façon transparente. Opera est pour le moment le seul navigateur à proposer par défaut un tel service.

Sous Firefox, il existe de nombreux plugins et barres d’outils à installer pour lancer une recherche via plusieurs moteurs de recherche. On peut citer TorrentBar et Torrent Finder Toolbar.

Sur le Web

Une recherche sous MininovaUne recherche sous MininovaPour trouver des fichiers torrent sur le Web, il y a deux solutions : fréquenter les forums de discussion ou bien alors se rendre sur un portail dédié. Ne nous voilons pas la face, 99% des contenus échangés et proposés au téléchargement ont un caractère illégal. On y trouve pêle-mêle des séries TV (énormément d’inédits en France), des films ou encore des discographies complètes à télécharger en une seule et unique fois. Cependant, on trouve également de nombreux logiciels libres ou vidéos amateurs, et dans ce cas le passage par BitTorrent se révèle bien souvent plus rapide que n’importe quel réseau pour télécharger des fichiers importants.

Comprendre un portail torrent

Sur la page d’accueil d’un site comme Mininova par exemple, vous avez deux façon de rechercher un torrent : visionner les derniers arrivés, catégorie par catégorie, ou bien alors taper un ou des mots clés. Cette deuxième solution est évidemment la plus pratique pour trouver rapidement ce que l’on cherche. Si le nombre de réponses est important, vous pouvez choisir d’explorer une catégorie en particulier : musique, film, séries, livres, photos, etc. On y trouve vraiment de tout ! Notez que vous pouvez trier les résultats en fonction du nombre de seeds ou de leechers.

Les Informations générales vous indiquent le nombre de seeds et de leechers, la taille du fichier final à télécharger, l’ancienneté de sa mise à disposition ainsi que le lien pour télécharger le torrent. Dans la section Détails, vous trouverez la liste exhaustive des fichiers que vous allez télécharger. Enfin, vous pouvez poster des Commentaires et/ou Reporter un problème concernant ce torrent. La lecture de ces commentaires évite parfois de télécharger n’importe quoi.

Enfin, si vous souhaitez proposer vous-même des fichiers au téléchargement, vous pouvez uploader un torrent et éditer sa fiche via l’onglet Upload a torrent.

Trucs et astuces sous BitComet

Nous allons illustrer avec le logiciel BitComet les réglages et le moyen de télécharger rapidement et en toute sécurité un maximum de fichiers.

Dans les options de BitCometDans les options de BitComet
Voici les quelques “trucs” à savoir.

  • Bien configurer BitComet. Rendez-vous dans Options/Options puis dans les réglages généraux, laissez Sans limite tant pour les taux en réception qu’en émission (vous pouvez limiter l’upload mais cela se ressentira sur la vitesse de téléchargement). Pour ne pas saturer votre bande passante, limitez le nombre de tâches simultanées à trois ou quatre seulement ;
  • Gérer le calendrier. Dans Options/Scheduler, vous pouvez déterminer pour chaque heure de chaque jour de la semaine la vitesse de téléchargement que vous voulez faire adopter à BitComet (à haute vitesse, plus lente ou coupée). Cela concerne tous ceux qui ont leur ordinateur constamment branché et qui échangent des quantités gigantesques de données.
  • Donner la priorité aux fichiers. Une fois que le téléchargement a commencé, vous pouvez définir la priorité accorder au(x) fichier(s) chargé(s). Pour cela, cliquez sur l’icône Fichiers (entre Trackers et Clients), puis faites un clic-droit sur le fichier de votre choix et modifiez sa Priorité en La plus haute.
  • Effacer le torrent. Une fois le téléchargement terminé, vous pouvez retirer de votre disque dur le petit fichier torrent, qui ne sert désormais plus à rien. Pour cela, il suffit de sélectionner dans BitComet le fichier téléchargé, de stopper le partage en cliquant sur la touche Arrêter et sélectionner d’un clic-droit Supprimer/Supprimer ce torrent. C’est assez égoïste dans le sens où vous ne partagerez plus ce fichier avec les autres, mais au moins vous vous libèrerez de la bande passante !

Au final, il est très facile d’atteindre une vitesse de croisière de plusieurs centaines de ko au téléchargement. Laissez-nous en commentaires vos records personnels ! Évidemment, si vous avez d’autres astuces, n’hésitez pas à les partager avec nous.

L’évolution de BitTorrent

Le contraste est saisissant entre le site officiel de BitTorrent, qui propose aujourd’hui un large contenu payant, et le développement du piratage utilisant le protocole BitTorrent ! Le site officiel de BitTorrent est devenu une plateforme de téléchargement légale, où vous pouvez acheter pour quelques dollars des films récents … mais aussi de la musique, des jeux, des séries, etc. Le site revendique tout de même aussi des milliers de fichiers gratuits, à télécharger en toute légalité, pas forcément très intéressants ... On y trouve des bandes annonces, des clips, des animations, etc.

Le site de BitTorrent, aujourd'huiLe site de BitTorrent, aujourd'huiLa série Chips disponible sur BitTorrent.comLa série Chips disponible sur BitTorrent.com

Téléchargement légal contre piratage

Avec l’évolution donnée au site BitTorrent.com, il est amusant de constater qu’on peut par exemple télécharger pour deux dollars un épisode de la série (très “cheap”) Chips ! Rassurez-vous, on trouve aussi des chefs-d’œuvre, à l’image de Réservoir Dogs, pour 9,99 dollars sur votre disque dur.

C’est malgré tout un comble de trouver au téléchargement payant des séries ou des films depuis le site officiel de BitTorrent quant on peut trouver exactement les mêmes contenus gratuitement (mais de manière illégale) sur les sites de partage utilisant le même protocole ! Les pirates ont encore le beau rôle ...

Le site officiel de BitTorrent