Mio C620 : le premier GPS en 3D

Saisie d'adresse prédictive

Depuis la version 3 du logiciel de navigation MioMap, une version personnalisée du logiciel iGO, les produits Mio n’étaient pas réputés pour leur apprentissage, tant le logiciel était déroutant au premier abord. Avec la nouvelle version MioMap 2008, équipant uniquement les C620 et C620t à ce jour chez Mio, et basée sur la dernière version de iGO, la 8, l’ergonomie a été revue et le logiciel est désormais plus intuitif et facile à prendre en mains.

Il est fourni avec la dernière version de la cartographie TeleAtlas, à savoir celle datée d’octobre 2007. La recherche d’adresse est performante avec un clavier prédictif (seules les touches correspondant aux combinaisons de lettres possibles sont actives). Au fur et à mesure de la saisie du nom, le nombre de résultats correspondant s’affiche sur le côté et on peut à tout moment afficher la liste des résultats. Dès que cette liste comporte peu de résultats, elle s’affiche automatiquement.

Pas de reconnaissance vocale

Lors de la recherche d’une localité, pour celles possédant plusieurs quartiers, on peut choisir ce dernier. Par exemple, Tignes le Lac et Tignes Val Claret. On peut indiquer sa destination de plusieurs façons en indiquant une intersection de rues, une position GPS (longitude et latitude), l’adresse d’un contact ou en la choisissant sur la carte. Dommage que ce GPS, qui est le sommet de la gamme chez Mio, ne propose pas la reconnaissance vocale pour la saisie de l’adresse.

Trois itinéraires à la fois

Une fois définie la destination, MioMap calcule l’itinéraire pour s’y rendre. Nouveauté de la version 2008, il peut calculer jusqu’à 3 types d’itinéraires différents et les afficher à l’écran avec pour chacun la distance et la durée. On peut ainsi directement comparer les 3 itinéraires et choisir celui qui nous convient le mieux. On choisit au préalable les différents types d’itinéraires que l’on veut comparer : le plus rapide, le plus court et le plus économique par exemple. La gestion des favoris (8 maximums) et de l’historique permet de réutiliser facilement des adresses déjà saisies ou que l’on utilisera régulièrement. On peut créer des itinéraires avec autant d’étapes (ou points de passage) que l’on souhaite et même les sauvegarder pour les réutiliser. On peut visualiser à l’avance son parcours sous de multiples formes : en texte avec la liste des directions et changements pour la feuille de route ou en vidéo avec le défilement animé du parcours.