[Test] Canon EOS 700D : évolution timide ou véritable nouveauté ?

Des performances mécaniques très honorables

L’obturateur du 700D est identique à celui de son prédécesseur : il propose des vitesses allant du 1/4000es à 30s et une pose B et une rafale à 5 images par seconde (soit une image/seconde de mieux que l’EOS 100D). 


Comme sur le 650D, il y a en réalité deux modules autofocus : le premier, classique, par corrélation de phase lorsqu’on utilise le viseur optique, et le second utilisable en live-view et en vidéo est de type hybride. Il associe en effet des modules de corrélation de phase directement intégrés au capteur et un système par détection de contraste (pour une plus grande couverture). 

Rapide et précis

Le premier système assure très bien sa tâche grâce à l’utilisation de 9 collimateurs en croix sensibles même lorsque la luminosité diminue (contre 1 seul sur l’EOS 100D). Sa précision et sa vélocité sont de très bon niveau et permettent un suivi efficace des sujets en mouvement, même rapides. La mise au point en Live-view fonctionne plutôt bien, elle est cependant moins performante à l’usage que celle des concurrents les mieux placés comme Sony.

Classiquement la mesure de la lumière est assurée assez efficacement en mode évaluatif sur 63 segments. Les modes sélectif (sur 9% de l’image), spot (4%) et pondéré central sont également disponibles, les experts apprécieront.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • Anadrol
    Un boitier sain ça veut dire quoi ?!
    c'est peut être une mauvaise traduction de sane, sensé...
    0
  • boub popsyteam
    L'aspect cinéma c'est surtout du à l'ouverture de l'objectif ;) pas qu'à la taille du capteur ...
    0