http://media.bestofmicro.com/R/6/564738/original/casques.jpg

[Comparatif] Casques audio : quel est le meilleur ?

Les notions techniques à comprendre

Comment choisir son casque audio ? C’est tout l’objet de ce guide d’achat. Comme vous ne pouvez sans doute pas tester tous les casques du marché (il en existe plusieurs centaines !), voici les caractéristiques techniques dont vous devez tenir compte pour vous composer une sélection de modèles. Et ensuite, nous ne le répèterons jamais assez, essayez-les. Si certains modèles, notamment moyens et haut de gamme s’efforcent de restituer la musique avec la plus grande fidélité possible, d’autres forcent volontairement certaines bandes de fréquence, et notamment les basses, pour un rendu plus percutant.  C’est le cas, par exemple, de la plupart des casques Beats.

Sensibilité

Cette valeur, nommée aussi « niveau de pression acoustique », est exprimée en décibels  (dB) pour 1 mW de puissance. Elle indique le niveau de volume sonore qu’un casque est capable de restituer pour une puissance donnée. La sensibilité des casques varie de 90 dB environ, jusqu’à plus de 130 dB. Plus elle est importante, plus le volume maximum sera élevé, ce qui ne préjuge en rien de la qualité sonore. L’article L5232-1 du Code de la santé publique stipule que « tous les baladeurs musicaux vendus sur le marché français ne peuvent excéder une puissance sonore maximale de sortie correspondant à une pression acoustique de 100 décibels S.P.L. (Sound Pressure Level) ». Le fait d’y brancher un casque doté d’une grande sensibilité (>110 dB par exemple) n’augmentera pas la puissance de sortie du baladeur, mais cela permettra de pousser son volume maximum sans que cela ne provoque de saturation ou de bruits parasites. Attention quand même, le site agi-son.org rappelle qu’une écoute à 100 dB (on parle ici de puissance sonore, pas de niveau de pression acoustique), durant plus de deux heures par semaine entraîne un risque de lésion progressive et définitive de l’audition.

Impédance

Exprimée en Ohms, l’impédance correspond à la résistance du casque au passage du signal électrique (résistance électrique). Plus elle est élevée, plus il faudra de puissance pour l’alimenter. Certains casques de studio ou de salon  possèdent une impédance dépassant les 300 Ohms. Branchez-les sur un Smartphone, et le son apparaîtra  atténué, feutré, voire altéré, même si vous poussez le volume à fond. La raison tient au fait que les appareils portables ne disposent pas de la puissance nécessaire pour alimenter de tels casques. Pour une utilisation nomade, privilégiez les casques dotés d’une impédance n’excédant pas une cinquantaine d’Ohms.  Rassurez-vous, tous les fabricants proposent désormais une grande variété de modèles, y compris hauts de gamme, répondant aux critères de puissance des appareils mobiles.  

Bande passante

La bande passante, ou réponse en fréquence correspond à la plage de fréquence qu’un casque est capable de reproduire. Ou, dit plus simplement, de la gamme des sons, des plus graves au plus aigus qu’il peut restituer avec une fidélité identique. Un casque dit « Hifi » dispose d’une bande passante  allant de 20Hz à 20000Hz, ce qui correspond à la gamme de fréquence que perçoit, en moyenne, l’oreille humaine. Certains casques possèdent une bande passante allant jusqu’à 40000 Hz, voire davantage, à l’instar du très luxueux Ultrasone Edition 10, dont la réponse de fréquence s’étend de 5Hz à 45000 Hz. Un casque tout aussi rare que les personnes à même de percevoir les nuances sonores qu’il peut diffuser. Sachez simplement qu’à moins d’opter pour un casque bas de gamme, ou certains casques téléphone, vous ne trouverez pas, sauf exception, de modèles dont la bande passante ne s’étire pas de 20Hz à 20000 Hz.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire