Focus : Blu-ray vs. HD DVD : lequel choisir ?

Blu-ray ou le challenger technologique

Malgré le refus du DVD Forum d’employer le format Blu-ray, Sony et Philips, les concepteurs de cette technologie, décident tout de même de commercialiser leur disque, sans tenir compte des dissuasions et tentatives d’arrangement émanant du DVD Forum. Ils comptent sur l’avance technologique du Blu-ray pour en faire un format d’avenir

En effet, le Blu-ray va techniquement plus loin que le HD DVD, ce dernier n’étant, schématiquement, qu’une simple évolution du DVD. Par exemple, le Blu-ray peut contenir jusqu’à 25 Go par couche actuellement (contre rappelons-le, 15 pour le HD DVD). Deux couches suffisent donc à atteindre 50 Go, certaines expérimentations le montent même à 200 Go. Mais la « finesse de gravure » nécessaire à sa fabrication entraîne un renouvellement des chaînes de fabrication.

Le Blu-ray revient donc plus cher à fabriquer que le HD DVD, que ce soit au niveau des disques ou des lecteurs. Toutefois, Sony mise sur son arme secrète, la PlayStation 3. Disponible en France le 23 mars prochain, elle sera, en plus d’une console de jeux, le lecteur Blu-ray le moins cher du marché. Tout comme la PlayStation 2 fut le lecteur le DVD le moins cher lors de sa sortie.

Les lecteurs autonomes restent quant à eux encore chers à l’image du premier prix, la Samsung DBP-1000 à 749 €. Mais Sony qui n’a pas encore commercialisé sa platine en France (elle coûte 1 000 $) compte par contre commercialiser un modèle bien moins cher (599 $) et plus performant d’ici cet été, la BDP-S300. On voit donc que la guerre des prix n’est pas encore jouée puisqu’au fur et à mesure de son avancé, le Blu-ray se fait moins cher grâce à l’amortissement progressif des nouvelles chaînes de fabrication.