Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Linux, faites-le vous-même !

Steve Jobs, Bill Gates, Steve Ballmer : quand les géants se lâchent
Par

« La philosophie de Linux est ‘riez devant le danger’. Ah non, ce n’est pas pas ça. ‘Faites-le vous-même’, voilà ! »

« …the Linux philosophy is 'laugh in the face of danger'. Oops. Wrong one. 'Do it yourself'. That's it. »


L’un des principaux reproches fait à Linux est qu’il n’est pas assez simple d’utilisation, et du même coup pas assez accessible pour les personnes les moins à l’aise en informatique. Loin d’en être inconscient, le créateur du noyau et du système qui l’entoure préfère en rire.

« Faites-le vous-même », voici donc la philosophie que doivent suivre les utilisateurs de Linux. Il est vrai que lorsque cette phrase a été prononcée, en 1996, Linux demandait régulièrement de mettre les mains dans le système pour compiler un logiciel (ou parfois même le noyau lui-même), faire fonctionner un nouveau matériel ou tout simplement lancer le système. Si cela est moins vrai aujourd’hui, c’est très dépendant de la distribution choisie. Ubuntu, par exemple, est connue pour être une distribution très simple à installer, utiliser et maintenir, contrairement à Gentoo, qui ne s’installe qu’en lignes de commandes.

Torvalds, Linus (16 octobre 1996). Posté sur le newsgroup linux.dev.kernel.

Donnez votre avis

Tom's guide dans le monde
  • Allemagne
  • Italie
  • Irlande
  • Royaume Uni
  • Etats Unis
Suivre Tom's Guide
Inscrivez-vous à la Newsletter