Prospecter de nouveaux clients

Quels bénéfices pour quels coûts ?

Quels bénéfices ?

  • Gains de temps et d’argent : les campagnes d’emailing se révèlent être un moyen économique et rapide de prospection ou de fidélisation clients.Avec Internet,plus de coût d’imprimeurs, plus d’enveloppes, ni de timbres... ce qui augmente la rentabilité de vos opérations.Par ailleurs,vous gagnez en temps,l’impression, la mise sous pli, le bureau de poste et l’acheminement postal étant supprimés.
  • Une plus grande efficacité commerciale : pour évaluer les retombées d’une campagne, vous pouvez compter sur un taux d’ouverture de vos messages de l’ordre de 20 à 60 %, un taux de clic sur votre lettre qui se situe en général dans une fourchette de 5 à10% et un taux de transformation visiteur/client sur votre site de l’ordre de 1%. 

Pour quels coûts ?

  • Les fichiers d’adresses se louent en général entre 10 et 30 centimes d’euros par adresse. Des frais supplémentaires peuvent être facturés en fonction du nombre de critères de ciblage utilisés. Pour des envois en masse, vous bénéficierez d’importantes réductions par rapport à ces tarifs catalogue.
  • La rédaction de vos lettres peut être effectuée en interne par vos équipes ou sous-traitée à une agence qui vous accompagnera dans la conception du message,son illustration et la mise en place des liens marqués. Le coût d’une telle prestation varie entre 150 et 300 euros par lettre.
  • Les premiers logiciels de gestion de campagnes d’emails marketing se situent autour de 200-300 euros (exemple : Sarbacane). Des solutions plus complètes comme Néolane, destinées aux grandes entreprises, sont distribuées en mode licence à partir de 15 ou 20 000 euros.
  • Les plate-formes accessibles en ligne tarifient la plupart du temps leurs services en fonction du nombre de mails envoyés. Il faut alors compter de 10 à 50 euros les 1000 messages envoyés, auxquels il faut souvent ajouter des frais techniques de mise en place de la campagne, de “tracking” (suivi et mesure) ou d’intégration technique de vos messages (quelques centaines d’euros).