Comparatif de caméscopes HD

Prise en main des caméscopes

Bien qu’annoncé comme le caméscope à DVD le plus petit du monde, le Canon HR10 dispose d’un design un peu plus imposant qu’un caméscope à disque dur ou à carte mémoire. La place réservée au tiroir à DVD se voit clairement et prend la forme d’un bloc sur le côté. Son apparence reste cependant soignée et agréable. Les boutons dorés sur le côté ajoutent une finition agréable. Nous regrettons en revanche la qualité des plastiques qui font vraiment « toc ».

Un pack un peu léger

Le bundle du HR10 comprend un cordon d’alimentation, une batterie intégrée et rechargeable à brancher sur le secteur. Un câble YUV, un câble USB 2, le logiciel Corel ainsi qu’une télécommande. Attention, il n’y a pas de câble HDMI malgré la présence d’une prise sur le caméscope. De la même façon, aucun DVD vierge n’est fourni. Il faudra donc passer par la case magasin avant de commencer à vous servir de votre caméscope. Les prix des minis-DVD tournent autour de 3,50 euros pour un modèle DVD-R 2,8 Go qui permet d’enregistrer une heure de vidéo. Pour un modèle DVD-RW réinscriptible, comptez le double.

Le Panasonic HDC SD5 fonctionne avec une carte mémoire au format SDHC. Il dispose d’un look agréable, très compact, tout en longueur. Il a l’avantage de présenter une apparence solide : les plastiques sont durs et les finitions sont belles. En bref, Panasonic a fait du bon travail avec son HDC SD5.

Très complet

Le pack est ultra complet, nous avons disposé d’un modèle de présérie qui était fourni avec une carte de 4 Go. Tous les câbles étaient fournis, y compris une prise HDMI ainsi qu’une télécommande. Pratique : le bloc batterie fourni en deux exemplaires. Une recharge à brancher sur le secteur permet de continuer à utiliser le caméscope pendant que la batterie recharge. Enfin, le prix d’une carte mémoire est environ de 50 euros pour un modèle 4 Go.

Le modèle Hitachi DZ-BD70E fonctionne avec des minis Blu-ray enregistrables. Etonnamment, le modèle doté de la technologie la plus novatrice sur le papier est aussi celui qui dispose de l’apparence la moins sexy. Son aspect très plastique n’inspire vraiment pas confiance. Les finitions sont affreuses, le boitier se raye très facilement et les boutons font vraiment toc. Bref à première vue, le Hitachi Blu-ray ne dispose pas vraiment d’un à priori favorable.

Un bundle complet

Pour sa défense, un Blu-ray est fourni dans la boite (heureusement vu le prix prohibitif du support). De la même façon, de nombreux accessoires sont fournis dans le bundle dont une télécommande et un câble HDMI qui permet de relier directement son caméscope sur un écran HD. Ajoutons à cela la télécommande qui permet de piloter le tout à distance et nous retrouvons un peu le sourire.

Enfin, le Sony HDR-CX6 fonctionne à l’aide d’une carte mémoire MMS Pro Duo : un format propriétaire à Sony que l’on retrouve dans ses appareils photo, dans sa PSP, sa PS3…Première remarque, le HDR-CX6 et le Panasonic SD5 semblent tout droit sortis du même moule. Apparence compacte, design soigné. Le Sony est en revanche un poil plus large. Les plastiques sont tout aussi soignés. Intéressant, nous remarquons la présence d’une griffe sur le dessus de l’appareil qui permet d’équiper le caméscope d’un micro ou d’un flash/torche.

Socle inclus

Tout comme pour le Panasonic, le pack du HDR-CX6 est très complet : carte mémoire incluse, tous les câbles et un bloc batterie séparé très utile. Sony a même pensé à intégrer, en plus de la tradionnelle télécommande, un socle qui regroupe toutes les connectiques du caméscope et qui permet de le recharger via une prise secteur.