Comparatif de caméscopes HD

Hitachi Blu-ray : attention danger

L’un des premiers caméscopes qui présente un vrai support d’enregistrement haute définition ne dispose pas d’un écran d’une qualité exceptionnelle. A l’image du design et des finitions, celui-ci offre une image granuleuse, des contrastes fades et surtout beaucoup de bruit. Malgré leur aspect plastique, plusieurs boutons accès direct sont placés sur le côté du caméscope : c’est un très bon point. Ils permettent d’accéder en un appui à tous les principaux contrôles du caméscope : balance des blancs, mise au point, modes…

Cela ne s’arrange pas

Malheureusement les bonnes surprises s’arrêtent là : le menu nous fait penser à un modèle de présérie sortant d’usine. L’interface utilisateurs est compliquée à prendre en mains. Le peu d’options présentes sont réparties de manière peu logique dans les menus. Il faut beaucoup naviguer pour parvenir à ses fins.

Pour couronner le tout, les temps d’accès disques sont affreusement lents. En enregistrant trois secondes de vidéo, il faut patienter 15 secondes pour lire la piste. Sans vouloit enfoncer le clou, l’allumage est également très lent.