Le comparatif des casques antibruit de 2008

Creative Aurvana X-Fi : isolation efficace

Creative Aurvana X-FiAvec cet Aurvana X-Fi, le constructeur singapourien s’aventure dans un domaine où les grands noms de l’audio ont plus de légitimité que lui plutôt réputé pour la conception de baladeurs, mais pas de casques. C’est toutefois fort logiquement que Creative se diversifie dans les accessoires conçus pour les baladeurs.

À la première prise en main, le Aurvana séduit par sa finition et son assemblage qui respire la qualité. Pas de craquement de plastique intempestif qui traduit l’emploi de matériaux bas de gamme, tout est bien conçu. À l’usage l’ensemble est également confortable au niveau des mousses des oreillettes. Par contre, l’ensemble a tendance à serrer le crâne assez fermement, pas certain que cette sensation convienne à tout le monde.

Mais ces mousses ont en tout cas l’avantage de procurer une isolation quasi parfaite même sans activer la fonction de réduction de bruit. Celle-ci renforce donc un peu plus les qualités du Aurvana dans le domaine. Carton plein pour le modèle sur ce point.

Des systèmes de correction de son

Creative Aurvana X-FiC’est en revanche plus dur question qualité sonore. Par défaut, le Aurvana présente un son peu détaillé, notamment dans les aigus qui sont les grands oubliés de ce casque. En effet tout est tourné vers les fréquences basses et surtout les médiums. En ressort ainsi un son très feutré vraiment peu pointu dans les hautes fréquences.

Ce n’est malheureusement pas en activant le système X-Fi Crystalizer, qui promet justement de restaurer les fréquences disparues lors de la compression MP3, que l’on pourra y remédier. L’autre système X-Fi CMSS-3D n’est malheureusement pas très convaincant non plus. Avec ce traitement sonore, Creative annonce placer « de façon intuitive les voix et les instruments autour de l’auditeur ». Au final, on a seulement l’impression d’appliquer un léger effet de réverbération pas tellement agréable à ceux qui cherchent plutôt la fidélité.