10 conseils pour réussir ses photos en intérieur

Faites attention au flou de mouvement

La faible quantité de lumière qui baigne en général les intérieurs nous contraint souvent à photographier avec une vitesse d’obturation « lente » afin d’éviter une image trop sombre (sous-exposée). Il y a cependant une limite à ne pas dépasser sinon les images obtenues ne sont plus trop sombres mais floues en raison du mouvement du sujet, du léger tremblement naturel de la main, et des vibrations qui agitent l’appareil lors du déclenchement.  



Pour éviter ce phénomène, soyez vigilent à votre propre stabilité. Il existe en plus deux conseils qui ne sont pas de véritables règles et reposent plutôt sur l’expérience. Tout d’abord, une personne en mouvement sera floue si la vitesse d’obturation choisie est inférieure au 1/60eme de seconde (ex : 1/30eme de seconde).



Ensuite, il est conseillé de ne pas photographier avec une vitesse inférieure à 1/distance focale (en mm) équivalente en 24x36. Ex : un objectif 28mm (ou en position équivalente sur un zoom) monté sur un réflex numérique amateur ou expert couvrira un angle équivalent à peu près à un 45mm (coefficient multiplicateur d’environ 1,5). La vitesse minimum permettant une image nette avec un tel objectif sera donc 1/50eme de seconde.