Consoles et jeux culte de notre enfance

GameBoy

Game Boy

Alors que la NES cartonne dans les salons, Nintendo continue ses efforts et porte quelques années plus tard le concept dans une machine portable. Le principe est évident : permettre aux joueurs de retrouver n’importe-où les meilleurs titres de leur console de salon, sur un petit écran monochrome et dans un appareil qui tient dans une (grande) poche.

Cultissime portable

Les plus grands succès de la NES ont donc vu le jour sur la première portable de Nintendo : Mario, Zelda et compagnie se sont vendus à plusieurs millions d’exemplaires. La console a connu de très nombreuses déclinaisons, de la version plus légère à celle proposant un écran en couleur, jusqu’au GameBoy Advance, puis la DS que nous connaissons aujourd’hui.

Jon Arbuckle :

Super Mario LandSuper Mario Land : pour entretenir le feu , Nintendo lançait en Europe en même temps que Tetris, Super Mario Land sur Game Boy. Quelle claque ! Malgré les sprites monochromes et la taille de Mario qui se résumait à une poignée de pixels (je pèse mes mots), le jeu avait une saveur comme nulle autre titre de l’époque sur portable. Pour la première fois, le jeu nomade ne se résumait pas à 3 décors fixes, mais proposait une vraie odyssée à travers des mondes/paysages riches et variés. Une innovation qui n’a pas échappé au public qui a accueilli ce titre avec tout le succès que l’on sait aujourd’hui.

 

NemesisNemesis : sur la même lancée que Super Mario Land, Nemesis était pour moi la première expérience de Shoot’em up sur portable dont les décors ne se résumaient pas à des changements de formation des vaisseaux extra-terrestres. Spin off du légendaire Gradius, il occupe bien entendu, du moins dans mon cœur, une place spéciale.

Nicolas Aguila :

Super Mario Land 2Super Mario Land 2 : quiconque a joué une seule fois au premier niveau de ce jeu a forcément la musique qui lui reste en permanence dans la tête, tant celle-ci est entraînante. Heureusement, ce n’est pas le seul atout de cette aventure portable de Mario, qui reste la préférée des joueurs sur GameBoy.

 

The Legend of Zelda : Link's AwakeningThe Legend of Zelda : Link’s Awakening : avec l’arrivée de tous les grands titres de Nintendo sur sa portable, difficile de ne pas voir débouler un Zelda. Ce titre n’a pas déçu les fans, que ce soit pour sa jouabilité toujours aussi exemplaire que pour son histoire originale et pleine d’émotions.

 

TetrisTetris : la folie Tetris est née bien avant son arrivée sur GameBoy, puisque l’ingénieur Alexei Pajitnov en a trouvé le concept en plein milieu des années 80. Mais c’est bien sur cette console que le jeu est sorti de Russie pour être dévoilé à la face du monde. Il faut dire que le fait qu’il soit vendu avec la plupart des consoles en a automatiquement fait un incontournable, mais pour un jeu à l’intérêt illimité, qui s’en plaindrait ?