Situation de crise : la high-tech à la rescousse