K800i vs. N73 : duel de téléphones au sommet

Conclusion

De ce duel au sommet, le Sony Ericsson K800i sort vainqueur, mais pour seulement quelques détails. Son interface réussie et sa meilleure finition l’emportent d’une courte tête contre la finesse de l’objectif photo du N73. Mais il vaut mieux choisir l’un des deux modèles selon l’usage que l’on veut privilégier. Le N73 conviendra mieux à une utilisation un peu plus professionnelle notamment grâce à sa gestion web et e-mail exemplaire. Le K800i est lui plus tourné vers le loisir grand public avec un écran plus petit et un menu plus accessible, de plus son prix inférieur d’une centaine d’euros joue en sa faveur.

Sony Ericsson K800i
Sony Ericsson réussit là un coup presque parfait avec ce modèle, digne descendant de la lignée K700i et K750i. Le K800i se distingue autant par sa finition que par la qualité de son interface simple et pratique. On regrette que l’appareil photo ne soit pas aussi fin que celui du N73. Il se destine donc au grand public exigeant et friand de nouveautés technologiques.
  • Les plus
  • Les moins
    • Finition presque parfaite
    • Interface réactive et pratique
    • Fonctionnalités BestPic

    • Finesse de l’ppareil photo décevante
    • Cache ojectif proéminant
    • Ecran peu adapté à la navigation web
 

Nokia N73
Nokia essaye de voler la vedette au K800i avec ce modèle et réalise une jolie percée. Son écran de 2,4 pouces est bien pratique pour la navigation web et la gestion d’e-mail tandis que son appareil photo bénéficie d’une optique très fine, mais son interface pas encore complètement aboutie lui joue des tours. À recommander à l’inconditionnel de services en ligne.
  • Les plus
  • Les moins
    • Grand écran confortable
    • Navigateur web ingénieux
    • Finesse de l’optique photo

    • Lenteur chronique du système d’exploitation
    • Complexité de l’interface
    • Finition en retrait