Que valent vraiment les écouteurs vendus avec nos smartphones ?

Faut-il mettre les écouteurs de son smartphone directement au placard ?

Les écouteurs fournis avec les HTC 10, iPhone 6s, Samsung Galaxy S7 Edge et Nexus 6PLes écouteurs fournis avec les HTC 10, iPhone 6s, Samsung Galaxy S7 Edge et Nexus 6P

Depuis une éternité, les smartphones sont vendus avec une paire d’écouteurs. Mais que valent-ils vraiment à l’usage ? Faut-il nécessairement acheter des écouteurs supplémentaires ou ceux fournis de base peuvent-ils suffire ? Pour le savoir, la rédaction de Tom’s Guide a testé les écouteurs fournis de base avec les Samsung Galaxy S7 Edge, iPhone 6s, HTC 10 et Nexus 6P. Puis nous avons comparé avec la meilleure paire d’écouteurs à moins de 50 euros, les Xiaomi Mi Piston 3, commercialisés à 28,50 euros.

Dans l'ensemble, les quatre paires d'écouteurs fournies s'en sortent très bien par rapport au modèle de Xiaomi. Chacun a ses petits défauts, mais, à l'exception des écouteurs du Nexus 6P, aucun ne mérite d'être simplement mis au placard pour finir remplacé par une paire d'écouteurs achetés à 30 euros. Si le son est parfois en deçà des écouteurs des Mi Piston 3, on sent que les constructeurs ont fait de réels efforts sur la qualité de ces accessoires depuis quelques années. Le premier conseil que beaucoup ont tendance à oublier est d’essayer les écouteurs fournis avec votre smartphone. Ils ne sont pas forcément plus mauvais qu’une autre paire achetée au même prix. Prenez une demi-heure pour écouter différents morceaux que vous appréciez et tester le confort de ces écouteurs. Ça pourra vous faire économiser quelques dizaines d’euros.

>>> Retrouvez notre guide d'achat des meilleurs écouteurs intra-auriculaires

Les écouteurs de l'iPhone 6sLes écouteurs de l'iPhone 6s

Les écouteurs du HTC 10Les écouteurs du HTC 10

Les écouteurs du Nexus 6PLes écouteurs du Nexus 6P

Les écouteurs du Samsung Galaxy S7 EdgeLes écouteurs du Samsung Galaxy S7 Edge

Format, confort et isolation : les écouteurs de nos smartphones sont-ils bons ?

De gauche à droite, les écouteurs de l'iPhone, du HTC 10, du Nexus 6P et du Samsung Galaxy S7 EdgeDe gauche à droite, les écouteurs de l'iPhone, du HTC 10, du Nexus 6P et du Samsung Galaxy S7 Edge

A l’exception des écouteurs du Nexus 6P, les quatre modèles fournis avec des smartphones adoptent un format intra-auriculaire ou qui rentre partiellement dans le canal auditif. Une caractéristique qui ne présume en rien de la qualité du smartphone, mais permet cependant une meilleure isolation et, généralement, une meilleure fixation dans les oreilles que des écouteurs simplement posés à l’entrée du canal auditif. On notera cependant que les écouteurs d’Apple et de Samsung ne rentrent pas intégralement dans le conduit auditif. Quant au Nexus 6P, il propose des écouteurs au format bouton. Seul HTC fournit des écouteurs totalement intra-auriculaires. 

>>> Retrouvez notre comparatif des meilleurs casques anti-bruit

Le format "intra" des écouteurs peut-être particulièrement gênant pour certains. Cependant, il assure une bien meilleure isolation passive. De ce point de vue, les écouteurs du HTC 10, et même de l’iPhone ou du Galaxy S7, font aussi bien que ceux de Xiaomi. Les écouteurs du Nexus 6P sont clairement dans les choux en matière d’isolation extérieure. Pire, dans un usage intérieur sans trop de bruits ambiants, vos proches entendront sans peine ce que vous écoutez.

Il en va de même pour le confort, les écouteurs bouton du Nexus 6P n’étant pas livrés avec des embouts en mousse ou en caoutchouc, ils auront tendance à faire mal après quelques heures d’utilisation. Si Apple non plus ne prévoit pas plusieurs embouts, le format hybride rend ses EarPods particulièrement confortables à porter. Du côté de Samsung, deux formats d’embouts en caoutchouc sont proposés pour ses écouteurs afin d’assurer à la fois un bon confort et une bonne position, sans risque que les écouteurs ne tombent. Chez HTC aussi, trois formats d’embouts sont proposés pour adapter les écouteurs à vos oreilles.

Quel intérêt à changer ?

De leurs côtés, les Mi Piston 3 de Xiaomi sont de véritables écouteurs intra-auriculaires. Ils sont proposés avec quatre paires d’embouts en silicone de tailles différentes. Les écouteurs offrent une isolation très correcte et un bon confort d’utilisation.

Les Xiaomi Mi Piston 3, servant de modèle de référenceLes Xiaomi Mi Piston 3, servant de modèle de référence

Ils sont clairement plus confortables que les écouteurs du Nexus 6P. Les utilisateurs gênés par les intra-auriculaires et possédant un Galaxy S7 ou un iPhone pourront cependant conserver leurs écouteurs actuels, le format intra-auriculaire des Mi Piston 3 pouvant être gênant. Enfin, par rapport aux écouteurs du HTC 10, les Mi Piston 3 n’apportent pas grand-chose en termes de confort ou d’isolation.

Qualité audio : que valent les écouteurs de nos smartphones ?

Les différents écouteurs testésLes différents écouteurs testés

La qualité audio varie grandement d’une paire d’écouteurs de smartphones à une autre. C’est là aussi un facteur particulièrement différenciant entre les différents modèles.

  • Samsung Galaxy S7 Edge : le son est plutôt porté vers les aigus. Assez sec, il manque surtout de médiums, mais également de basses s’ils ne sont pas positionnés précisément dans l’oreille. Un constat qui se fait surtout sur des morceaux d’électro ou de hip-hop qui exigent d’avoir des basses puissantes et de bons médiums. Pour profiter d’un son riche, agréable et bien équilibré, il faudra donc passer plusieurs secondes à bien positionner les écouteurs dans l’oreille.
  • iPhone 6s : le son proposé par les écouteurs EarPods d’avère très équilibré et passe très bien sur de la pop comme sur de la musique classique ou du rock. Les basses se font bien sentir sans être trop présentes, les médiums ne dominent pas tout le spectre sonore et les aigus sont suffisamment perçants. En hip-hop ou en électro, les basses sont cependant légèrement en deçà des médiums et des aigus, dommage. Les écouteurs proposent tout de même une très bonne qualité sonore.
  • Nexus 6P : Le son manque très clairement de puissance. Il est très peu équilibré et ne propose quasiment ni basses ni aigus, mais essentiellement des médiums. Si le résultat est convenable sur de la pop, il est bien moins agréable sur de l’électro où l’absence de basses et d’aigus se fera ressentir. Sur de la musique classique ou du jazz, la qualité sonore est également décevante. 
  • HTC 10 : Estampillés High-Res, les écouteurs de HTC délivrent en effet un son plutôt fidèle, bien que très orienté vers les basses. Pour de la musique classique, ils ne seront clairement pas adaptés en raison de la trop grande puissance des basses. En revanche, pour de la pop, du rock, de l’électro ou du hip-hop, ils s’en tirent plutôt bien. Dans l’ensemble, on regrettera cependant un son assez étouffé.

Sur les quatre paires d’écouteurs testées, ce sont ceux de l’iPhone 6s qui s’en sortent le mieux avec un son équilibré. Ceux de Samsung, à condition d’être bien positionnés, sont également très corrects. En revanche, on regrette que les écouteurs du HTC 10 soient autant orientés vers les basses. Seuls les écouteurs du Nexus 6P sont clairement mauvais du point de vue de la qualité sonore.

Quel intérêt à changer ?

Si les quatre écouteurs testés sont tous plus ou moins déséquilibrés, en mettant tantôt l’accent sur les aigus, tantôt sur les graves, les Mi Piston 3 de Xiaomi sont quant à eux plus équilibrés avec une légère domination des basses. Une caractéristique qui en fait de très bons écouteurs pour n’importe quel type de musique et les rend ainsi particulièrement polyvalents.

Globalement, pour la qualité audio, il n’y a pas vraiment de réelle plus-value à changer d’écouteurs. Les possesseurs d’iPhone ou de Galaxy S7 peuvent sans souci conserver leurs écouteurs. Pour le HTC 10, on pourra changer si on souhaite obtenir un son moins orienté vers les graves. Encore une fois, seuls les écouteurs du Nexus 6P valent vraiment le coup d’être changés à cause d’une qualité audio particulièrement médiocre.

Câble et commandes : que valent les écouteurs fournis avec les smartphones ?

De gauche à droite, les commandes de l'iPhone 6s, du HTC 10, du Nexus 6P et du Galaxy S7 EdgeDe gauche à droite, les commandes de l'iPhone 6s, du HTC 10, du Nexus 6P et du Galaxy S7 Edge

Les écouteurs intra-auriculaires les plus hauts de gamme se doivent d’avoir des câbles plats et amovibles avec des commandes complètes comprenant touches de volume, microphone, bouton de pause, et même parfois de l’annulation de bruit. Bien évidemment, ce n’est que rarement le cas pour ceux fournis avec un smartphone, loin de là.

Ainsi, les écouteurs proposés avec le HTC 10 ou le Nexus 6P offrent des câbles classiques avec des commandes n’intégrant qu’un microphone et un bouton de fonction pour mettre la musique en lecture ou en pause et décrocher ou raccrocher un appel. Légèrement meilleurs, les écouteurs de l’iPhone proposent également des touches pour régler le volume sonore de la musique ou des appels.

Les écouteurs du Samsung Galaxy S7 Edge sont dotés d'un câble platLes écouteurs du Samsung Galaxy S7 Edge sont dotés d'un câble plat

Dans le meilleur des cas, on retrouvera un câble plat et une commande avec micro, volume et pause. C’est le cas des écouteurs du Galaxy S7 Edge de Samsung. Ceux-ci proposent ainsi une commande fixée sous l’oreille droite ainsi qu’un câble plat, idéal pour éviter les nœuds.

On regrettera cependant qu’aucun des écouteurs proposés ne propose de prise coudée, plus pratique pour éviter que le câble de se détache par erreur de la prise jack du smartphone. Il en va de même pour les matériaux utilisés, toujours en plastique souple, pas idéal pour la solidité du câble.

>>> Retrouvez notre comparatif des meilleurs casques audio

De gauche à droite, les prises des écouteurs des iPhone 6s, HTC 10, Nexus 6P et Samsung Galaxy S7 EdgeDe gauche à droite, les prises des écouteurs des iPhone 6s, HTC 10, Nexus 6P et Samsung Galaxy S7 Edge

Quel intérêt à changer ?

En matière de câble et de commandes, nos écouteurs de référence, ceux de Xiaomi offrent une qualité plutôt bonne. Si le câble n’est pas plat, il a cependant un revêtement en nylon jusqu’à la séparation vers les deux écouteurs. De quoi assurer une plus grande solidité et une protection du câble interne. Il n’a pas de prise coudée, mais offre un microphone ainsi qu’un bouton d’action et deux touches de volume.

Dans l’ensemble, avec une paire d’écouteurs achetée séparément, on aura donc des matériaux plus solides, mais pas nécessairement de commandes plus complètes, à l’exception des écouteurs du Nexus 6P et du Galaxy S7, dépourvus de touches de volume.

Et pour ceux qui ne veulent pas des écouteurs fournis en standard

Si les écouteurs fournis ne vous conviennent pas, pensez au budget que vous êtes prêts à mettre dans une autre paire d’écouteurs. Si celui-ci n’excède pas 50 euros, il n’est pas évident que vous trouviez de meilleurs modèles. Les Mi Piston 3 de Xiaomi ont beau servir d’écouteurs de référence, il n’est pas dit que vous ayez intérêt à mettre une trentaine d’euros si vous possédez déjà des écouteurs vendus séparément peu ou prou au même tarif.

Loading...

Si vous souhaitez vraiment changer d’écouteurs et que vous avez le budget pour, n’hésitez donc pas à prendre un modèle au tarif plus important. On trouve de très bons écouteurs à plus de 50 euros, voire à plus de 100 euros. Avec les EPH-M100 de Yamaha, les Momentum In-Ear de Sennheiser ou les SoundTrue Ultra de Bose, vous ressentirez une réelle différence, tant en termes de confort que de solidité ou de qualité audio. Ce sera moins le cas avec des écouteurs commercialisés à moins de 50 euros.

Les écouteurs intra-auriculaires ne sont pas indestructibles, loin de là. En raison de la fragilité des câbles, ils vont nécessairement finir par être rendus hors service après quelques mois, a fortiori pour des modèles d’entrée de gamme fournis en tant qu’accessoires d’un smartphone. Si vous avez choisi de les conserver lors de l’achat d’un nouvel appareil, c’est au moment de les remplacer après une casse ou une perte que vous pourrez prendre un meilleur modèle. En fonction de votre budget, de vos préférences et de l’usage que vous en ferez, nous avons sélectionné plusieurs modèles pour vous. N’hésitez donc pas à vous reporter sur notre guide d’achat des meilleurs écouteurs intra-auriculaires.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • -rico-
    Ce que j'aime dans les xiaomi c'est le tissus qui recouvre le cacble ce qui facilite de défaire les noeuds (et réduit leur apparition?)
    Par contre, j'aimerai dire à One+ que la loi française (votée par 49.3?) oblige de fournir des écouteurs avec le téléphone, quitte à les envoyer en plus de la boite.
    0
  • JeanMouloudDeLaRochelle
    Vu qu'il ne prend pas de photos, c'est même un très mauvais "réflex"...
    0