EDGE, UMTS et HSDPA : le haut débit pour votre mobile

Opérateurs et utilisateurs au cœur du sujet

La stratégie des opérateurs en téléphonie

Les dernières normes de téléphonie mobile sont coûteuses pour les opérateurs, surtout la 3G qui nécessite un investissement phénoménal : 100 millions d’euros pour la licence accordée par l’état et 8 milliards pour la création d’infrastructures. Ce coût se répercute ensuite sur les prix des abonnements. Pour faire face à cet inconvénient majeur, chaque opérateur y va de sa stratégie.

umts edge hsdpaBouygues Telecom a décidé de ne pas se lancer dans l’aventure 3G et a basé son service iMode sur la technologie EDGE, laissant donc de côté la visiophonie, seulement accessible par la 3G (UMTS) ou 3G+ (HSDPA). L’opérateur assure une couverture d’environ 91% de la population en EDGE. On sait d’ores et déjà que Bouygues Telecom passera directement à la technologie HSDPA sans passer par la 3G.

umts edge hsdpa
umts edge hsdpa
SFR et Orange ont tous deux opté pour l’UMTS et l’EDGE. Toutefois, SFR a décidé de donner la priorité à la 3G, se montrant très timide vis-à-vis de la norme EDGE en la réservant aux professionnels. Orange quant à lui se sert des deux technologies de façon complémentaire. Au niveau de la couverture réseau UMTS, les deux opérateurs sont au coude à coude avec 65% pour SFR et 60 % pour Orange.

Quant au HSDPA, il est devenu une priorité pour l’opérateur historique (ce qui n’est pas le cas de son concurrent SFR) qui a donc déployé son réseau et commence à proposer des offres « très haut débit ».

Quelle technologie pour quel usage ?

umts edge hsdpaAvec toutes ces nouvelles normes, il est normal que le consommateur s’y perde. Tout d’abord, il faut savoir que la principale différence entre ses normes se situe au niveau du débit. De là découle des indisponibiilités sur certains type de services pour cause de débit trop faible. Par exemple, la norme EDGE permet l’écoute de musique en "streaming", le téléchargement ou l’envoi de vidéos mais ne sait pas contrairement à la 3G et la 3G+ traiter les flux vidéos. Télévision mobile et visiophonie restent donc l’apanage des deux dernières.

Pour choisir une norme pour son mobile, il faut prendre en considération, en plus de l’usage supposé, les éléments géographiques et financiers. En effet, les couvertures réseau et les prix des téléphones sont encore bien différents selon les technologies. Dans ces domaines, l’EDGE est largement avantagé, car moins coûteux et surtout il propose une couverture plus homogène de la population française bien que tout ce soit pas rose comme nous l’avons signalé auparavant.