Les encyclopédies en ligne, pour surfer moins bête

Conclusion

Vous l’aurez compris en lisant ce dossier, il y a énormément de ressources disponibles sur Internet pour trouver une réponse à toutes vos questions.

Évidemment, il existe un énorme décalage de qualité d’information entre des prix Nobel qui écrivent des articles pour l’encyclopédie Universalis et Monsieur tout-le-monde qui poste chez Wikipédia. Cela n’empêche pas ce dernier d’être crédible pour autant.

Le modèle payant a-t-il un avenir ?

Le gros problème des encyclopédies en ligne, c’est qu’elles sont pour la plupart partiellement ou entièrement payante. C’est notamment le cas des deux géants Larousse et Hachette qui ont adoptés quasiment la même politique de prix. On peut tout de même s’interroger sur cette pratique quand d’autres comme Wikipédia sont entièrement gratuits. En plus, à raison de 50 euros d’abonnement annuel, cela revient à peine moins cher qu’acheter directement une encyclopédie sur CD ou DVD-Rom !

Enfin, on ne peut pas dire non plus que les encyclopédies en ligne soient les sites les plus jolis et les plus ergonomiques pour surfer. Mais est-ce vraiment ce qui importe ?