Ces entreprises high-tech au passé étonnant

Sharp : le crayon toujours taillé

SharpNous traversons cette fois-ci la mer du Japon, pour arriver dans l’archipel où est née l’entreprise Sharp le 15 septembre 1912. C’est plus précisément à Tôkyô que Tokuji Hayakawa fonde son propre atelier de métallurgie, où il inventera de nombreux objets qui auront une incidence sur votre vie de tous les jours. Car c’est bien d’un atelier de métallurgie qu’est née la célèbre société d’électronique, qui tire même son nom de cette ancienne activité aujourd’hui mise de côté.

La création du premier portemine

Le premier crayon porte-mine, par SharpTrès peu de temps après la création de son atelier, Tokuji Hayakawa se met au travail, et invente toutes sortes d’objets visant à améliorer le quotidien des Japonais. Une ses premières trouvailles sera une boucle de ceinture, qu’il baptisera “Tokujibo”, et qui aura la particularité de s’attacher sans avoir besoin de trous au niveau de la ceinture elle-même. C’est notamment ce type de ceintures que vous trouvez dans la plupart des avions de ligne...

Mais le premier véritable tournant de la société, et ce qui la fera connaître dans le monde entier, est l’invention en 1915 du tout premier crayon portemine. Il s’agit d’un crayon mécanique sur lequel il suffit d’appuyer sur un bouton pour voir apparaître une autre mine lorsque l’on vient de casser la sienne. Ce crayon, baptisé “Ever Sharp Pencil” (le crayon toujours taillé), donnera plus tard son nom à l’entreprise qui l’a créé : Sharp.

La reconversion

C’est en réalité après le grand tremblement de terre de la région du Kanto, en 1923, que l’entreprise déménage à Osaka, dans le Kansai, et se lance dans l’électronique, avec la création de leurs premiers postes de radio, qui seront mis en vente en 1925. Cette diversification va prendre de l’ampleur en 1953, où l’entreprise produit ses premiers téléviseurs au Japon. Elle est aujourd’hui présente dans de nombreux secteurs de l’électronique grand public, comme les téléviseurs LCD, les imprimantes laser, ou encore les téléphones portables (au Japon principalement).