Facebook : 15 histoires extraordinaires

Un polygame trahi par Facebook

Richard Leon Barton Jr. avait rencontré sa femme sur Internet, avec qui il s’est marié en 2004. Si cette union est peu à peu passée de l’idylle au cauchemar pour le couple, ils n’ont jamais déposé les papiers nécessaires au divorce. Ce qui n’a pas empêché le mari de griller les étapes et de se trouver une seconde épouse.


Après un soir, alors que son mari n’est pas rentré du travail, la mariée décide de fouiller son compte Facebook, bien qu’elle ait été supprimée de sa liste d’amis. C’est alors qu’elle a découvert que son absent de mari avait bien une liaison avec une autre femme, mais sa découverte ne s’arrête pas là. En parcourant les albums photo, elle découvre en effet les images de son second mariage, qui avait eu lieu plusieurs mois auparavant.


Survenue aux États-Unis, dans le Michigan, cette histoire se finira devant un tribunal, qui condamnera le mari polygame à quatre ans de prison.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
9 commentaires
    Votre commentaire
  • Ohleboulay@guest
    Le boulet...
    0
  • la meute
    Eh bien, c'est du joli chez FaceBook !.......
    0
  • Fnouc
    « Ce tableau est exposé au regard de tous au musée d’Orsay », explique l’enseignant, qui réclame 20 000 euros de dommages-intérêts à Facebook."

    Pfffffff............. ben voyons.
    0
  • turlupin en ptard
    Il y a autant de cons sur Facebook que hors du réseau. Ils sont seulement plus voyants.

    L'espèce humaine est pathétique.
    2
  • geraldine971
    Anonymous a dit :
    Il y a autant de cons sur Facebook que hors du réseau. Ils sont seulement plus voyants.

    L'espèce humaine est pathétique.


    +1 Turlupin! :D

    Tous les C... sont dans la nature et sur la toile.
    1
  • roro123456@guest
    "On est tous le con de quelqu'un
    Mais mon voisin le sait pas" dixit Tryo. (et Perret et,.....)
    0
  • Naodann
    Citation:
    5. Il poste des photos de sa femme seins nus : un mois de prison...


    Et voilà comment un fait divers tristement banal finit dans le top 15 des histoires extraordinaires de Facebook : il n'a pas posté DES photos INTIMES de sa femme, mais UNE photo d'elle, LES SEINS NUS sur la plage ; il n'a d'ailleurs pas été condamné pour ça, mais pour le harcèlement téléphonique ; et le titre est trompeur puisque, contrairement à l'article, vous ne précisez pas AVEC SURSIS.
    0
  • Paganel@guest
    "deux jeunes de 21 et 22 ans ont été appréhendés par la police britannique"

    Pourquoi chercher à utiliser des mots trop grands pour ce qu'on veut dire et ne pas utiliser le bien plus précis "ont été arrêtés" ? Car enfin, "appréhender", hein, pour les dictionnaires qui ne font pas dans le franglais :

    * Saisir quelque chose par l'entendement, la pensée : Appréhender la complexité du réel.
    * Craindre la réalisation d'une éventualité fâcheuse ; redouter : J'appréhende de la revoir.
    * Chez Kant, exercer la fonction de l'imagination relativement à un objet.

    Dans la deuxième acception, c'étaient à la rigueur les délinquants qui appréhendaient la police, mais sûrement pas l'inverse !
    1
  • xor2@guest
    Que dire ... devant tant de connerie.
    Facebook est un bon moyen de réunir tout ces cons et il n'y en a pas qu'un peu !
    facebook est une connerie planétaire, ça n'aurait jamais dû exister un truc pareil.
    Malheureusement, on ne peu pas stopper l'hémorragie, c'est trop tard la machine est en route...
    Dieu merci je ne me suis jamais inscrit sur cette connerie planétaire qu'est face book.
    Sans compter que cela nous pourris la vie avec les pub etc ...on en mange a toutes les sauces.
    A bon entendeur ...
    0