Vie privée : les 12 scandales majeurs de Facebook

Google DoubleClick et Yahoo Right Media reçoivent des données (21 mai 2010)

Les faits :

Selon le Wall Street Journal, le site fondé par Mark Zuckerberg aurait autorisé l’envoi d’informations personnelles à des annonceurs sans le consentement des utilisateurs. Parmi les entreprise ayant bénéficié de ces données, on retrouve Google DoubleClick ou encore Yahoo’s Right Media.

Les données fournies par Facebook concerneraient les noms d’utilisateurs, numéros d’identifiants et permettraient d’exploiter les informations personnelles sur les profils des victimes. Ces données seraient délivrées à partir du moment où l’utilisateur clique sur une des publicités du site.

Les conséquences :

Selon le même journal américain, Facebook aurait depuis corrigé une partie du code qui transmettait ces informations. De son côté, la vice-présidente de Yahoo s’est rapidement défendue de ces allégations : « Nous interdisons aux clients d'envoyer des informations personnelles identifiables pour nous. Nous leur avons dit. Nous n'en voulons pas. Vous ne devriez pas nous les envoyer.˝