Facebook sert-il à quelque chose ?

facebook homepageSi vous aimez tuer le temps sur le Web, vous faire de nouveaux contacts, participer à des discussions sans queue ni tête, découvrir de nouvelles applications ou encore faire des blagues à vos amis, alors vous allez adorer Facebook !

Il ne faut toutefois pas se leurrer : si Facebook connaît bien actuellement une croissance exceptionnelle et concentre un formidable intérêt, le site n’est pas encore au niveau d’un MySpace par exemple (plus de 200 millions d’inscrits). Et malgré sa valorisation délirante (on parle de la somme astronomique de 15 milliards de dollars depuis que Microsoft est entré dans son capital), Facebook demeure le phénomène du moment. Rien ne dit en effet que dans les mois qui viennent un nouvel acteur ne rendra pas ringarde toute la stratégie Facebook !

Le million, le million !

sarkozy facebookLa croissance de Facebook au niveau mondial est exponentielle. Aujourd’hui plus de 50 millions d’internautes sont inscrits sur ce trombinoscope géant, dont à peu près 700000 français (difficile de donner un chiffre vraiment précis). D’ici peu Facebook devrait donc gagner son millionième inscrit en France, une manière pour le réseau de faire encore parler de lui. La version française, qui pourrait bien accélérer encore les choses, ne devrait par ailleurs désormais plus tarder. Rendez-vous pour cela avant la fin de l’année.

Il convient toutefois de relativiser certains chiffres et le sérieux du site. Ainsi on dénombre aujourd’hui 50 Jacques Chirac et 49 Kurt Cobain inscrits, sans parler des 23 Ayrton Senna ! Il en va ainsi de n’importe quelle célébrité. D’une manière générale, gare à l’usurpation d’identité, que vous soyez connu ou non !

Pour ou contre Facebook ?

À l’origine Facebook était un service en ligne destiné aux étudiants américains. Désormais accessible dans le monde entier à n’importe qui (mais toujours pas en français), le site déclenche les passions. Certains ne jurent désormais plus que par Facebook et y passent des heures chaque jour, d’autres le trouvent tout simplement sans intérêt.

À travers ce dossier nous allons voir si Facebook mérite ou non ce déchainement de passions, s’il « le vaut bien ». Analyse un peu décalée du phénomène …

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
59 commentaires
    Votre commentaire
  • Pour ma part, je suis devenu complètement accro. Un très bon moyen de faire du relationnel, aussi bien personnel que professionnel. Très bon dossier en tout cas !
    1
  • C'est plus un truc de marketeux que de geek à mon avis.

    En tout cas, merci pour ce tour d'horizon David.
    -2
  • C'est quand même très narcissique (je parle de moi, ce que j'aime, ce que je veux, moi, moi, moi).
    Si l'on veut discuter sur certains sujets, il y a déjà les forums, les blogs, ou même faire son propre site web.
    Quant à la notion d'amis, cela reste bien souvent très virtuel et superficiel, à la différence de sites comme sortirsurparis, qui favorisent vraiment les relations dans la vraie vie.
    Par contre, comme le souligne cette présentation assez complète, cela peut concurrencer des sites payants comme Meetic ;-)
    A part ça, aucun intérêt. Surtout que toutes ses informations sur sa vie privée se retrouveront tôt ou tard récupérées par d'autres sites, publicitaires ou même pire !
    2
  • Voilà un article intéressant et instructif, et qui aborde aussi bien les points négatifs que les positifs.
    Bravo et merci.

    J'aimerais tout de même apporter quelques précisions au sujet des informations personnelles, qui constituent l'enjeu essentiel et une source de revenus substantielle de FaceBook, d'une part, et qui relèvent de la vie privée des utilisateurs et devraient toujours être couvertes par certains droits fondamentaux, d'autre part.

    La collecte d'informations personnelles concernant les opinions politiques ou les préférences sexuelles n'est pas seulement « étonnante » dans un cadre tel que celui de FaceBook, elle est illégitime au regard des principes européens et illégale très probablement dans l'ensemble des pays de l'Union Européenne.
    (En France, la collecte de ce type d'informations sensibles est strictement interdit par l'article 8 de la loi 78-17 relative à l'informatique et aux libertés, sauf dans des cadres bien définis, auxquels FaceBook ne correspond pas – par exemple, une association _à but non lucratif_ sur le thème de la politique ou de la sexualité, pourrait bénéficier d'une exception pour recueillir ce genre d'information.)

    Le fait que FaceBook suive les principes du /Safe Harbor/ ne donne absolument _aucune_ garantie sur le respect des droits des utilisateurs.
    Dans le meilleur des cas, cela permet d'avoir quelqu'un à contacter pour tenter de résoudre les litiges : un organisme indépendant (et sans autorité) qui se propose de jouer le rôle de médiateur en cas de problème concernant le traitement des informations personnelles.
    Si un utilisateur entre des informations sensibles dans son profil, les partage, et se rend compte par la suite que le maintien de ces informations pourrait lui porter préjudice, il n'a aucune certitude vis-à-vis de la possibilité de les supprimer définitivement, et il n'a aucune certitude concernant les personnes ou organismes qui auront pu avoir accès à ces informations entre temps (FaceBook peut faire des informations personnelles ce que bon lui semble).
    En France, il existe bien évidemment des abus, mais le système légal permet de faire respecter ses droits, ce qui n'est pas le cas aux États-Unis, où la protection des données personnelles est plus faible qu'en Europe.
    (Ce qui donne un net avantage à des « concurrents » tels que copainsdavant, par exemple, qui est un service proposé par une entreprise française, et soumis à la loi française.)

    Il est question également dans l'article du « contrat » passé entre FaceBook et l'utilisateur, et s'il est vrai qu'aujourd'hui une signature numérique peut avoir autant de poids (au niveau légal) qu'une signature sur papier, et s'il est vrai également qu'on ne devrait pas signer de contrat dont on n'a pas pris connaissance du contenu et dont on n'accepte pas l'ensemble des termes, un contrat passé entre deux parties n'est incontestable que s'il respecte la loi et qu'il ne contient pas de termes abusifs (auquel cas, il est envisageable de remettre en cause ces termes).
    Or, le contrat de FaceBook est clairement illégal au regard des lois européennes, et l'extrait de contrat cité dans l'article est assez clairement abusif (« licence irrévocable et mondiale concernant tout contenu apporté au site »).

    Je pense qu'il est nécessaire d'avoir pleinement conscience de ces points et de leurs implications avant de s'inscrire à un service de ce genre.
    1
  • Oui, Facebook soulève un tas de controverses que j'ai voulu aborder. Merci pour ces précisions.
    0
  • Big Brother is watching you, plus que jamais...
    0
  • Tiens mais qui c'est que j'entends sur RMC ?? Mais c'est Tom's Guide !! Dit donc David bientôt la gloire =^.^=
    -4
  • Très bonne intervention de la part de David. Quel pro !
    -3
  • Ouais, pour un peu je lui achèterais son MacBook :)
    -3
  • Je préfère MySpace!
    -1
  • Egalement, je préfére cent fois MySpace.
    -1
  • le probleme c'est que tout le monde en parle facebook facebook

    on se demande vraiment les gens qui vont peupler ce site now

    mais myspce c plus base sur la musique a la base
    -1
  • boom la bulle :-) je leur donne pas 6 mois ... mise a part pour les ados, aucun interet! (mais je peux me tromper;-)
    -1
  • le site n'invente rien, il reprend juste ce qu'a fait en 2003 des étudiants californiens avec Orkut, site communautaire destiné essentiellement aux étudiants pour créer un réseau social mondial. bon pour orkut, les brésiliens ont pris d'assaut le site c'est maintenant plus un site communautaire brésilien que mondial. Facebook a eu l'idée de renouveler le genre avec des petites applications fortes sympatiques mais tellement inutiles :) De plus l'ouverture facebook se fait plus sur des pays développés tels que USA Europe, alors que les autres pays tels que l'Inde, la Chine sont sur d'autre sites communautaires.
    De plus l'interface à la "Myspace" est plus que dérangeant car une page peut être interminable avant de par exemple laisser un "Wall" puisque l'espace est deja pris par les autre "superwall" funwall"... évidement ces support sont beaucoup communautaire car plus tournés vers les différentes manières de communiquer: vidéo (youtube ...), dessins....
    pour un point de vue professionnel, facebook n'offre pas de support sérieux dans le sens où tout est axé vers l'amusement. de plus l'accès aux infos persos n'est pas très professionnelle, dans la mesure où l'on se reserve toujours le droit de divulguer des infos personnelles, et que des lors on est ami, nous avons accès à l'ensemble du profil.
    c'est pour cela que viadeo est meilleur dans ce point de vue car en effet moins axé sur l'amusement et les info personnelles, mais plus dans la reserve de notre vie privée qui est une regle primordiale dans le milieu du travail.
    -1
  • Facebook est un gigantesque puzzle où l'on jongle avec des widgets pour passer le temps dans l'espoir (vain ?)de croire qu'on maîtrise comme (Dieu ?)sa propre destinée (sociale ?) au travers (d'amis ?)virtuels. On y passe en moyenne 30 minutes par jour et après ça, on a l'impression d'avoir accompli quelque chose de résolument moderne (Web2.0 ?)et on va se coucher le coeur appaisé dans notre solitude (réelle ?).
    0
  • Excellente analyse Ataton ;)
    1
  • le facebook est encore une connerie purement américaine. Je n'y crois pas une seconde. Ces américains ont créer cet outil d'ailleurs très intelligent, qui permettra au pentagone de connaitre au maximum les relations de chaque membre de facebook. Désolé, mais il ne faut pas sortire de Harvard pour comprendre ce qu'il y a derrière ce genre de ruse. Aujourd'hui, nous traversons une ère de technologie et bientôt les américains connaîtront à l'instant T, pour chacun d'un d'entre nous ce qu'on bouffe, ou est ce qu on sort, bref qu'est qu'on fait, et je passe........
    -1
  • Bon je vais faire attention à mon commentaire!

    Facebook à quoi ça sert? Strictement à rien

    Mais la crème c'est le site "meetyourmessenger" qui te demande carrément ton mon de passe msn pour inviter tout tes contacts en les bombardants de mails, c'est vraiment incroyable que les gens soient aussi c***.

    Et ensuite sur meetyourmessenger vous devez payer pour savoir le moindre fait et geste des autres inscrits du style quel profil votre amis à consulté, un nouvelle article nouvelle photo...

    Cela fait peur...
    -1
  • quel est le prix de ce service?
    -3
  • mais c'est a cause de toute cette pub aussi!

    le paradis du hacker quand il a une cible bien precise, les inconscients qui vont donner toute leurs infos personnels et qui vont etre enregistres sur des serveurs pour toujours..meme si on supprime son compte on laisse toujours des traces.

    en plus comme c'est la foire il doit y avoir du fishing et autre a tous les coins de rue;;
    1