Les 15 meilleurs films pour geeks

Les films adorés des geeks

La culture geek ne se retrouve pas seulement dans l’informatique ou les jeux vidéo, mais aussi dans les films. De Star Wars à Matrix en passant par Terminator ou Blade Runner, découvrez les films qui ont façonné l’univers des geeks.

Matrix

Quoi de mieux, pour parler aux geeks, qu’un film mettant en scène un geek qui devient lui-même le sauveur d’une humanité en proie à la menace des machines ? Matrix n’est pas seulement un bon film de science fiction, c’est un véritable hommage à tous ceux qui passent la majeure partie de leur temps libre connecté, ce qui est la principale activité de Thomas Anderson, dit Neo, au début de l’histoire.

Sorti en 1999, Matrix se nourrit très largement de la culture geek, en puisant dans des sujets abordés par Isaac Asimov ou encore par la série Twilight Zone. Les références à différents univers sont  légions  (exemple) et nombreux sont ceux qui ont passé énormément de temps à toutes les chercher dans les différents volets de la trilogie.

Au delà de sa trame scénaristique, Matrix a été l’un des principaux ambassadeurs d’une nouvelle technique cinématographique, à savoir le Bullet Time, qui permet de ralentir l’action de manière fluide, tout en la proposant sous plusieurs angles à la fois.

Retour vers le futur

Lorsqu’il a été imaginé par Robert Zemeckis et son camarade Bob Gale, Retour vers le futur n’était pas tout à fait destiné à devenir un film porté à ce point sur la culture geek. Pourtant, le principe de l’histoire et des paradoxes temporels, la DeLorean au look futuriste ou encore la présence du savant fou Emmett « Doc » Brown ont fait de ce film une des références de cette culture.

Si le voyage dans le temps est en soi un sujet suffisant pour faire entrer cette série de film dans notre top, il faut reconnaître que le film cumule les petits détails qui sont aujourd’hui utilisé comme des références. Le simple nom de Marty McFly, héros des trois films, est évoqué en toutes situations un tant soit peu anachroniques. Aujourd’hui encore, la série continue de faire référence, et la fameuse machine à remonter dans le temps reste un symbole pour les passionnés.

Star Wars

Difficile d’évoquer les films ayant marqué les geeks sans parler de Star Wars. Plus que les férus de science fiction, cette série de films a marqué toute une génération dès sa sortie en 1977. L’univers gigantesque et extrêmement travaillé qui entoure la saga ont fait de cette trilogie un véritable mythe de la culture geek.

Plus de trente ans après sa sortie au cinéma, Star Wars continue d’être une des séries préférées des geeks. Bien que leur préférence se porte bien volontiers vers la première trilogie sortie dans les années 70/80, les nombreux puristes ne renient aucun des six films, Les batailles épiques dans l’espace, les relations entre les personnages, l’omniprésence de robots et autres extra-terrestres ont contribué à faire de ces films de véritables références lorsqu’on aborde le sujet de la fameuse « culture geek ».

Star Trek

S’il ne fallait citer qu’un seul concurrent à Star Wars en matière de science fiction dans le coeur des geeks, c’est bien Star Trek. Et bien que cette saga soit plus ancienne encore que celle de Georges Lucas, parler de concurrence revient à employer un doux euphémisme. C’est plutôt une véritable rivalité qui oppose les fans de Star Trek à ceux de Star Wars.

Il s’agit très certainement de la saga qui a entraîné le plus grand nombre de débats inutiles sur Internet. L’univers au moins aussi riche que Star Wars n’y est pas étranger, d’autant qu’après une quarantaine d’année d’existence, la licence continue d’être exploitée. Très axée sur la conquête de l’espace, la série aborde de nombreux sujets comme les planètes inconnues ou les formes de vie extra-terrestres, le tout accompagné de technologies futuristes que tous les fans auront rêvé de posséder.

Tron

Si Tron ressort cet hiver dans une toute nouvelle version, il ne faut pas oublier qu’il s’agit avant tout d’un film de science fiction de 1982 qui a largement marqué les esprits par son côté futuriste. Tout dans ce film renvoie vers une technologie omniprésente qui a largement contribué à son succès, auprès du grand public comme des passionnés du genre.

Il faut dire que tout cela n’est pas dû au hasard : le réalisateur, Steven Lisberger, est lui même passionné d’informatique et de technologie. La réalisation de Tron lui a demandé près de deux ans consacrés uniquement à la recherche et à l’invention de technologies qui pourraient être implantées dans le film. De là découleront les motos futuristes, les programmes informatique intelligents, les costumes lumineux ou encore les nombreuses références à une culture alors naissante (on peut apercevoir une représentation de Pac-Man sur un mur durant le film). Si Tron n’a pas connu un grand succès commercial lors de sa sortie, force est de constater qu’il a marqué toute une génération de passionnés.

RoboCop

La robotique est un sujet récurrent en matière de science fiction et certainement un de ceux qui fait chavirer le plus facilement le coeur des geeks. C’est donc sans surprise que RoboCop et son héros tout de métal vêtu ont fait sensation en 1987.

L’attrait de RoboCop ne vient pas seulement de son héros robotique dont chaque mouvement s’accompagne d’un bruyant son de vérin et d’électronique qui s’actionne, mais aussi dans le principe même de son scénario : c’est grâce à la robotique que l’officier Alexandre James Murphy est ramené d’entre les morts pour devenir RoboCop. Mais son principal adversaire marquera également les esprits : l’énorme ED-209, un robot bien plus imposant encore, qui se livrera à une lutte violente avec notre héros.

Terminator 2

La saga Terminator en général joue déjà beaucoup sur la technologie pour s’attirer les faveurs d’un public averti. Mais s’il est bien un épisode qui se démarque des autres dans la série, c’est bien le deuxième opus, largement reconnu comme le meilleur, et qui est un des meilleurs mélanges d’action et de technologie de pointe que le cinéma pouvait offrir à l’époque de sa sortie, en 1991.

Les nombreux effets spéciaux utilisés dans Terminator 2 sont certainement la principale raison de son succès. Il suffit d’admirer les mouvements et autres transformations fluides du T-1000 pour s’en convaincre. Les différents passages traitant de la robotique ne laissent pas non plus les fans en reste, puisqu’il s’agit évidemment du prétexte même du film : mettre en scène des robots dans des combats épiques.

Alien

Si Star Wars, Star Trek ou encore 2001 : l’odyssée de l'espace  viennent à l’esprit de tous lorsqu’il s’agit de films sur l’exploration de l’espace, ce n’est pas pour autant qu’Alien de Ridley Scott s’est fait oublier des mémoires depuis sa sortie en 1979. Le film a d’autant plus marqué les esprits que la rumeur (partiellement confirmée depuis) a longtemps couru selon laquelle Alien était en réalité le résultat d’un projet avorté d’adaptation de Dune, autre série adulée par les geeks, sur le grand écran.

Le sujet d’Alien est à la fois simple et captivant : sept personnes prennent place à bord d’un vaisseau spatial, mais au beau milieu de leur voyage, un Alien va s’inviter dans les couloirs de l’appareil et décimer l’équipage. Ce qui aura attiré un public averti, c’est notamment le fait que le film reprennent une grande partie du travail de H.R. Giger, graphiste et illustrateur bien connu des fans de science fiction. C’est lui qui a créé la bête qui s’introduit à bord du vaisseau, et c’est une partie de son travail pour Dune qui a été repris pour Alien.

Blade Runner

Trois ans après Alien, Ridley Scott récidive avec un nouveau film de science fiction qui fera date dans l’histoire : Blade Runner. Le sujet traité dans le film interpelle directement : En 2019, les réplicants, des robots conçus génétiquement pour ressembler à l’identique aux humains, mais avec une durée de vie de seulement quatre ans en moyenne, se rebellent contre leur créateur.

Ce n’est pas seulement son scénario qui permettra à ce film d’attirer un public de geeks, mais entre autres les nombreuses technologies présentées à travers le long-métrage, presque indispensables lorsqu’il s’agit d’une histoire se déroulant dans le futur. Ainsi, les voitures volantes pilotées automatiquement et autres bâtiments gigantesques sont légions. Et personne n’aura oublié l’ordinateur de Rick Deckard, capable d’agrandir à l’infini une simple photographie pour en admirer les moindres détails. Il est également à noter qu’il s’agit de la toute première adaptation au cinéma d’un roman de Philip K. Dick, un auteur de science fiction très apprécié.

Akira

Même s’ils ont tendance à viser un public légèrement différent, les mangas ne sont pas si éloignés de la culture geek. Ils se retrouvent même souvent sur les mêmes sujets et ne laissent ainsi pas indifférents les fans de science fiction. Ainsi, lorsqu’Akira, film d’animation de 1988, a vu le jour en salles, il n’a pas manqué d’entraîner avec lui une grande vague de geeks attirés par le genre.

Akira regroupe tous les éléments d’un bon film de science-fiction : l’action se déroule en 2019 à Neo-Tokyo, reconstruite sur la capitale du Japon et où règne l’anarchie. Tetsuo, qui appartient à une bande de motards sillonnant les rues, est capturé par l’armée après un accident. Il subira alors des expériences dont il ressortira avec d’étranges pouvoirs. Son succès auprès d’un public de geek (et même plus généralement auprès du grand public) n’est donc pas une grande surprise. Chez nous, il possède également la particularité d’être le tout premier dessin animé japonais à franchir les frontières de l’archipel pour être diffusé au cinéma en France.

Le Seigneur des Anneaux

Tout geek digne de ce nom s’intéresse un tant soit peut à cette branche du fantastique appelée Heroic Fantasy, et aura forcément entendu parler, sinon lu, l’oeuvre de J.R.R. Tolkien Lord of the Rings, que beaucoup considèrent comme fondatrice du genre. C’est donc sans surprise que l’adaptation au cinéma des trois livres par Peter Jackson a massivement attiré les fans du genre.

Et la trilogie n’a pas manqué de réunir tous les éléments du succès : non seulement il s’agissait des premiers films vraiment réussis de Peter Jackson, mais surtout, les films ont largement été reconnus comme les meilleures adaptations de l’oeuvre originale, surpassant la tentative de 1978 par Ralph Bakshi (en film d’animation). Une fois encore, les films n’ont pas seulement séduit les geeks les plus endurcis, mais s’est offert un large succès auprès du grand public.

2001, l'Odyssée de l'espace

Si les films traitant de la conquête de l’espace furent très nombreux à une époque, surtout après la course que se sont livrée les États-Unis et la Russie pour atteindre la lune dans les années 60, peu ont autant fait date dans l’histoire que 2001, L’Odyssée de l’Espace, de Stanley Kubrick, sorti en 1968. S’il s’agit du film le plus ancien de cette sélection, il est certainement aussi l’un des plus marquants, tant pour le grand public alors fasciné par les étoiles que pour un public de fins connaisseurs.

L’un des souvenirs les plus impérissables de ce film n’est pas simplement la conquête de l’espace qui y est évoquée, mais surtout le vaisseau Discovery One, et son ordinateur de bord, HAL 9000. C’est en effet lui qui va devenir une icône du film lorsqu’il tentera d’inverser les rôles en désobéissant aux membres de l’équipage, et qu’il se démarquera par une intelligence et des dialogues surprenants pour une machine. D'autres symboles resteront dans l'histoire, comme le fameux monolithe à la signification étrange.

Stargate

Depuis son premier film en 1994, la saga Stargate, bien qu’elle n’ait jamais pu atteindre le succès connu par Star Wars ou Star Trek, s’est constitué une large base de fans à travers le globe.

Toute l’histoire de la saga est centrée autour d’une porte en forme d’anneau, qui se révèle être capable de transporter ses utilisateurs sur une autre planète, à plusieurs milliards de kilomètres de distance, instantanément. Bien qu’il s’agisse clairement d’un film de science-fiction, il donne toutefois dans l’originalité en inspirant une grande majorité de ses personnages et de son univers dans l’Égypte antique, mélangeant ainsi des univers futuristes et anciens.

Starship Troopers

Si Starship Troopers peut passer pour un film de science-fiction tout ce qu’il y a de plus sérieux, il ne faut pas longtemps pour comprendre que son scénario est largement traité sur un ton ironique. Pourtant, le succès du film n’en aura été que plus grand, puisqu’ici encore, public geek comme les autres ont pu y trouver un intérêt.

On trouve de nombreuses références à d’autres films et séries, dont les geeks sont fans : Full Metal Jacket, entre autres. Il se dégage ainsi une forte dose d’humour du film, ce qui n’a pas manqué de séduire un large public, bien que certains autres en aient été quelque peu déconcertés.

Total Recall

Total Recall n’est pas juste un film d’action mettant en scène Arnold Schwarzenegger. Le fait qu’il se déroule sur la planète Mars amène ainsi l’apparition d’une technologie et d’un bestiaire particuliers au film, d’autant que l’histoire, elle aussi adaptée d’un roman de Philip K. Dick, se déroule en l’an 2084.

Si la colonisation de Mars est un des sujets principaux du film, un autre va prendre plus d’ampleur encore : l’implantation de souvenirs factices dans le cerveau humain. Le film ouvre ainsi la voie vers une profonde réflexion à propos de la différence entre le réel et l’irréel, et ce de manière subtile. Notons que de tels sujets ont plus tard été traités dans d’autres films à succès, comme Matrix.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
25 commentaires
    Votre commentaire
  • the_gonzo
    Je réagis seulement sur ça:

    Citation:
    non seulement il s’agissait des premiers films vraiment réussis de Peter Jackson

    Totalement ridicule comme remarque puisque pour rappel, Jackson était le père de Bad Taste et Braindead, deux films cultes pour les fans de gore/fantastique/series Z (bref, des geeks/nerds d'un autre genre (ou pas) que les fans d'informatique)

    Ensuite, il a fait Heavenly Creatures que je considère comme un film magnifique (mais je ne suis pas objectif, je suis amoureux de Kate Winslet).

    Forgotten Silver est très original aussi.

    Bref, il a eu une carrière relativement intéressante bien avant LOTR, et c'est pas parce qu'Hollywood lui a filé du pognon à mort pour réussir la saga (je ne remets pas en cause le jugement sur ça, je suis d'accord, ce sont des bons films) et lui permettre de devenir connu du grand public qu'on doit considérer que tout a commencé là.

    Sinon, à ce moment là, on peut aussi dire que Sam Raimi est devenu bon en faisant Spiderman (alors qu'il n'est quand même rien de moins que le créateur de la série Evil dead)
    1
  • Onigiri@IDN
    Oui, enfin c'était un troll, hein, ça appelait un minimum à la discussion, j'aime bien Braindead en ce qui me concerne :)

    Et puis Spiderman, c'était un peu nul, quand-même.
    1
  • the_gonzo
    Oui, Spiderman, c'est à chier et Raimi était bien meilleur avant, mais la plupart des gens ne le connaissent que pour ça, comme pour Jackson pour LOTR.

    Et si c'était un troll, pardon, je ne l'avais pas pris dans ce sens là.
    0
  • Misutsu
    ... c'est surtout une liste de films SF.

    Dans ce cas là on peut ressortir tous films orientés autour d'un procès, et faire la liste des meilleurs films pour geeks du droit.

    Il faudrait renommer votre dossier en "Les 15 meilleurs films pour geeks de SF"
    0
  • Onigiri@IDN
    Misutsu : présente moi un seul "geek du droit" en on envisage ça. :)
    0
  • Misutsu
    Je travaille dans un cabinet d'avocat, ne me tente pas :D

    Nan mais franchement, Tron ok, Matrix à la limite, mais faut citer Le Cobaye ou encore ce film ou un gamin prend le contrôle de lanceur de missiles nucléaire ! Je trouve ces films plus geek que Blade Runner ou Akira (Mais qu'est-ce qu'il fout là Akira ?)
    0
  • the_gonzo
    War Games aurait peut-être sa place ici, en effet. Mais bon, une liste de 15, c'est chaud et faut forcement se limiter aux plus connus.

    Le Cobaye... ça se passe de commentaires.

    Citation:
    Je trouve ces films plus geek que Blade Runner ou Akira (Mais qu'est-ce qu'il fout là Akira ?)

    Bon Akira, je suis pas trop fan. Dans le genre "anime international culte", j'aurais plutôt choisi Ghost In The Shell, mais bon...

    Par contre, ne pas citer Blade Runner, qui est cultissime, aurait été une grande erreur.
    2
  • Onigiri@IDN
    Pour la petite histoire, on a hésité entre Akira et Ghost in the Shell, puis on a simplement pris le plus ancien (également parce que comme dit dans l'article, ce fut le premier long métrage d'animation japonaise diffusé au cinéma en France). On aurait bien mis les deux, mais ce n'est pas une sélection d'animes.

    Difficile de ne pas mettre Blade Runner dans ce genre de sélection, tout de même. En ce qui concerne les oublié, notamment le Cobaye, c'est simplement une contrainte de temps qui nous a obligé à couper un peu dans le tas (parfois à regret). Presque tous les films présents (ou absents) dans cette sélection ont fait l'objet d'un débat au sein de la rédaction :)
    0
  • Misutsu
    De toute façon, les avis et les sentiments divergent tellement qu'il serait bien difficile de faire une liste qui plaise à tout le monde, mais j'aurais voté pour Ghost In The Shell sans hésitation :D
    1
  • ydhainaut
    Je suis déçu de ne pas avoir trouvé
    Johnny Mnemonic (1994 / Avec Keanu Reeves) . Précurseur à Matrix Tous les ingredients Geek sont ici réunis.
    0
  • Piou-piou
    Pour ma part Antitrust (qui sort un peu du lot de cette sélection car non SF) aurait pu avoir sa place!
    0
  • Fnouc
    Et Mario Bros, alors....? :D
    0
  • jjoops
    MisutsuJe travaille dans un cabinet d'avocat, ne me tente pas Nan mais franchement, Tron ok, Matrix à la limite, mais faut citer Le Cobaye ou encore ce film ou un gamin prend le contrôle de lanceur de missiles nucléaire ! Je trouve ces films plus geek que Blade Runner ou Akira (Mais qu'est-ce qu'il fout là Akira ?)


    Je ne sais pas si c'est le film auquel tu penses, mais je trouve que D.A.R.Y.L. était pas mal dans le genre !!
    0
  • Piou-piou
    Rhhho ouai D.A.R.Y.L. c'est bon aussi ça, mais le film auquel il pense c'est pas celui là... Dans le film dont il parle un jeune prend le controle d'un super calculateur de défense américaine et il en perd le controle en ayant déclenché la phase de lancement de missiles nucléaires et qu'il fini par "désamorcer" en le faisant jouer indéfiniment au morpion :D
    Je suis incapable de me souvenir du titre cela dit! C'est la question a 5 + du jour ;-)
    0
  • Piou-piou
    Au temps pour moi The_Gonzo avait déjà la réponse: War Games... Je plussoie donc ;-)
    0
  • mowgli31
    Bonne idée cet article :) J'ai aimé le "tout geek digne de ce nom"
    0
  • SimR69
    Il manque un film essentiel : Monty Python Sacré Graal. Dommage, avec votre liste on a l'impression que les films qu'aiment les geeks sont tous du même genre…
    5
  • aze555666
    +1 pour Holy Grail !
    1
  • koninr
    Moi j'ai adoré le dossier (en plus j'ai découvert pas mal de film que je ne connaissais pas et que je vais regarder)
    Alors moi je dis merci la rédaction ! :D
    0
  • David_Civera
    Très sympa ce dossier. Merci Nico. N'hésitez pas à rajouter votre sélection de film Geek. Personnellement, je recommande Pi de Darren Aronofsky. Tout simplement excellent. Il y a aussi opération espadon: parce que 1) la scène dans la boîte de nuit est le rêve d'un nombre incalculable de Geek 2) c'est marrant de cracker un parefeu en jouant à Tetris! Il y a aussi Cube de Vincenzo Natali

    Sinon, il faudrait faire un dossier sur les série télé Geek : je propose The Big Bang Theory, Dr Who, Code Lisa, Code Quantum, StarTrek.
    0