Les films Blu-ray de l’été

Shutter Island

Qualité d’image – 8/10


L’image est propre, sans plus. Elle ne dégage pas une impression de netteté fantastique. En revanche, la colorimétrie rend fidèlement hommage aux souhaits du réalisateur. Par exemple, la palette sur l’île est dominée par les bruns et les teintes rouille. L’Allemagne de la libération est plutôt bleue, baignée de teintes froides alors que les passages oniriques du Marshall Daniels sont colorés, saturés au possible. Bref, le Blu-ray appuie largement la thématique de chaque scène, et c’est là le principal.

Qualité audio – 8/10

Les choix musicaux de Scorcese ont de quoi surprendre. Par exemple, la musique de la scène d’ouverture est outrageusement inquiétante… alors que rien de spécial ne se passe à l’écran. Cela étant, la piste audio est parfaitement bien rendue, et pour une fois parfaitement mixée. La voix centrale n’est pas étouffée par les bruits ambiants. A noter que les voies arrière sont plutôt discrètes sur ce film, si on met de côté la scène de la tempête, assez impressionnante du point de vue sonore. Bref, la piste audio fait bien son boulot, et ce n’est déjà pas si mal.

Faut-il acheter la version Blu-ray ?


Oui. Le film est plutôt bon, le Blu-ray est très propre, tant sur le plan vidéo que de l’audio et il respecte les souhaits du réalisateur en matière de colorimétrie. Bref, sans être exceptionnel, c’est un cas d’école, un bon film sur un bon support. A voir.

Le test complet chez nos confrères d'Ère Numérique