Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Les flops high tech de 2012

Les flops high tech de 2012
Par
Apple Maps

L’heure des bilans a sonné. Pas tendre habituellement, la rédaction de Tom’s Guide n’a pas dérogé à ses habitudes. Dans ce condensé des flops High tech et Internet 2012, les mauvais élèves ont tous réussi à se surpasser !

Il a fait hurler d’horreur les possesseurs d’iPhone, iPod et iPad sous iOS 6 tout en faisant mourir de rire les autres utilisateurs d’OS mobiles concurrents. Apple Maps était censé représenter le summum de la cartographie mobile. Au final l’application GPS de la Pomme n’aura fait illusion que quelques heures. Le temps pour ses utilisateurs de se perdre en chemin, d’afficher des résultats incongrus et de faire l’étalage d’une série de bugs indignes d’un lancement Apple.

Risée de toute la toile pendant des semaines, Apple Maps a fait l’objet d’excuses officielles de la part du constructeur de l’iPhone et à coûté son poste au responsable de son développement, Richard Williamson.

Enfin, comme un clin d’œil, l’épisode iOS Maps n’aura pris fin qu’avec le retour sur l’AppStore de l’illustre concurrent : Google Maps. Cette revanche de Google signe également l’un des plus beaux ratés de l’histoire d’Apple.

Souvenez-vous : les pires ratés d'iOS Maps

Lire plus Lire moins
Interroger un expert

Votre question aux experts de la catégorie Reportages photo 2 du forum

Exemple : Android, ordinateur portable, usb, disque dur

Il y a 0 commentaire.
Cette page n'accepte plus de commentaires
Tom's guide dans le monde
  • Allemagne
  • Italie
  • Irlande
  • Royaume Uni
  • Etats Unis
Suivre Tom's Guide
Inscrivez-vous à la Newsletter
  • ajouter à twitter
  • ajouter à facebook
  • ajouter un flux RSS