Visite guidée chez Free

Le data center secret de Free

Attention, centre sous surveillance ! Ici, il n’est pas question de laisser entrer n’importe qui ni même de divulguer l’adresse du bâtiment. Tout juste pouvons-nous vous indiquer qu’il se trouve en banlieue parisienne dans une zone industrielle (d’où l’absence de photos extérieures dans ce dossier). Le bâtiment en lui-même ne paie pas de mine, mais une fois à l’intérieur, ce que nous découvrons est assez impressionnant. L’espace est énorme, de l’ordre de plusieurs terrains de football.

Free data center

Un site classé top secret

Fort d’une surface de 6300 m², soit le deuxième site en France de par sa taille, et d’une consommation de 5 Mégawatts, ce data center représente le cœur des infrastructures Free.

Avant d’entrer dans le saint des saints de Free, il convient de montrer patte blanche. C’est pourquoi avant de pénétrer dans les locaux, vous avez droit à un passage obligé dans le sas de sécurité, avec empreintes de la main et intégralité des caractéristiques de la main . Ici, toutes les vitres et les portes sont blindées. Nous sommes dans un centre sous haute surveillance

data center FreeIl s’agit du centre névralgique du réseau Free, le nœud principal du réseau. C’est par exemple d’ici que part le flux vidéo de la diffusion des programmes TV. Dehors une énorme parabole reçoit les dizaines de chaînes qui appartiennent aux bouquets proposés aux freenautes.

Le bâtiment est séparé en deux parties bien distinctes et chaque salle représente la surface d’un terrain de foot ! Le bruit y est assourdissant. D’un côté, on a le réseau Free, formellement interdit d’accès aux journalistes pour cause de secret industriel ! Le local est néanmoins grand et prévu pour accueillir de nombreuses connexions.

Laissez-nous vous faire découvrir maintenant la plateforme consacrée à l’offre Dedibox ...