Microsoft lève le voile sur ses concepts les plus fous

Light Space

Les labos de Microsoft Research ont travaillé à un environnement de travail original, baptisé LightSpace. Présenté comme une « interface naturelle d’interaction homme-machine », ce projet utilise un ensemble de capteurs et de projecteurs pour transformer n’importe quelle surface en un support numérique.

LightSpace utilise donc astucieusement la réalité augmentée pour transformer n’importe quelle pièce en un espace de travail interactif. Si le principal inconvénient est que la pièce en question doit être équipée d’une armée de capteurs et de projecteurs, le résultat se rapproche de ce que proposent les meilleurs films de science fiction.

Il devient ainsi possible « d’attraper » virtuellement un document présent sur une surface de travail et de l’afficher sur un surface différente, le système se chargeant du reste en tenant compte des mouvements de l’utilisateur. Cela est rendu possible grâce à la représentation en 3D que le système effectue, lui permettant de détecter tous mouvements et ainsi de les retranscrire en actions précises.