Tous géolocalisés ?

Depuis quelques années avec les GPS, la géolocalisation a fait une arrivée remarquée dans notre vie quotidienne. Désormais, le système est partout : smartphones, contrats d’assurance, applications mobiles ou publicités.

La photo

La géolocalisation photographique est arrivée en masse non pas par les appareils photo, mais par les smartphones. Ce sont ces appareils qui ont les premiers proposé de taguer de manière simple et transparente chaque photo des données GPS.

Jusqu’alors, les appareils photo utilisaient des systèmes compliqués. Sony a été le premier à proposer un module optionnel que l’on pouvait joindre à n’importe quel modèle de sa gamme. Annoncé en 2006, le GPS-CS1 n’a finalement pas été commercialisé avant 2008. Son utilisation compliquée n’a pas joué en sa faveur. Une fois les photos prises et récupérées sur son ordinateur, il fallait synchroniser le module avec ces dernières, ajoutant une étape supplémentaire à un tri que beaucoup considère déjà comme fastidieux.

Un segment qui trouve sa place

Le Sony HX5VLe Sony HX5VSuivant l’exemple des smartphones, les constructeurs d’appareils photo se sont donc mis au diapason en proposant les premiers modèles avec GPS intégré. Sony (HX-5V), Panasonic (TZ-10) et Samsung (ST1000) sont toutefois les seuls à se risquer pour l’instant sur ce marché. « Une fois les photos importées sur l’ordinateur, notre logiciel Picture Motion Browser permet de se connecter à Google Maps et de placer ainsi chaque photo sur la carte », précise Matthieu Lanier, responsable marketing imagerie numérique chez Sony. Le seul véritable défaut du GPS dans les appareils photo est la baisse d’autonomie. Gourmande en énergie, la recherche de satellite peut toutefois être désactivée.

Le secteur semble porteur selon lui : « ces trois appareils représentent déjà 2,5 % du marché global de la photo numérique en France, quelques mois seulement après leur commercialisation ». Pour l’instant proposé sur les modèles haut de gamme (le HX-5V coûte 320 euros environ), le système GPS va se généraliser dans la gamme, deux modèles supplémentaires arriveront à la rentrée, juste avant la grand-messe électronique de l’IFA à Berlin. Cela prendra encore du temps aux fabricants de détrôner l’iPhone de sa place d’appareil photo géolocalisé le plus utilisé. Selon les statistiques du site de partage de photos Flickr, il est loin devant la concurrence avec presque 27 millions de photos uploadées.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
5 commentaires
    Votre commentaire
  • dandu
    Vous avez oublié de parler des GPS dans les alims des iMac...
    0
  • Reivax84
    Mais lol cet appel à la hotline pour l'iMac G3 est culte
    0
  • shooby
    pas très rassurant tout ça
    0
  • bedwir
    depuis que nous avons des téléphones mobiles, nous sommes tous géo-localisables à 1km près en zone de montagne (ou au fin fond de la france très très profonde), à 200m près dans les zones urbaines.

    qui n'a pas de portable ?
    1
  • Tobin
    Source d'information high-tech! Nous sommes à réflexion!
    0