[Test] Trainer : que vaut le casque de sport sans fil de Gibson ?

Jusqu’ici fameuse pour ses guitares et autres amplis, la marque Gibson a décidé de se mettre au sport, aux casques de sport plus précisément. Le Trainer est le premier de ses modèles spécialement conçus pour le running. Mais quand on s’appelle Gibson, on ne va pas chercher pour égérie un coureur du dimanche lambda. C’est donc « La Foudre » Usain Bolt qui est devenu l’ambassadeur de ce nouvel acteur des casques de sport Bluetooth. Le meilleur sprinteur du monde a-t-il inspiré un casque de sa trempe ? Voici nos conclusions après quelques semaines (et pas mal de kilomètres) de test.

Trainer : 5 raisons de craquer (ou pas) pour le casque d’Usain Bolt

1 - Oui, parce que c’est le plus classe des casques de sport

Le Trainer de Gibson ne ressemble à aucun autre casque de sport. Relativement sobre il donne une impression générale de solidité, ce qui se vérifie après une bonne dizaine de séances de sport. Élégant et bien fini, il pourrait être confondu avec un casque urbain classique. D’ailleurs, il faut être bien curieux pour y trouver le double parrainage de Gibson et d’Usain Bolt, puisque ces deux-là ne sont évoqués qu’à l’intérieur des arceaux avec le logo de l’un et la plus célèbre pose de l’autre. Enfin le Trainer fait la guerre aux fils. Entièrement Bluetooth, il fonctionne uniquement sans fil. Attention donc à ne pas oublier de le charger.

2 - Oui, pour ses nombreuses fonctionnalités

A 249€, en prix public conseillé, le Trainer de Gibson se place dans le haut de la gamme des casques de sport, aux côtés des Powerbeats2 de Beats et autres Jabra Sport Coach. A ce prix, l’utilisateur attend des fonctionnalités rares. Sur ce point le Trainer n’est pas à la traine.

Il y a d’abord « safe sound » un mode activable en une pression et qui réduit le volume de la musique en laissant passer davantage les bruits ambiants. L’intérêt ? Pouvoir courir en ville et/ou en soirée en toute sécurité. Concernant la course à pied en soirée, Gibson a également inclus une LED clignotante sur l’un des arceaux du casque qui rend le joggeur plus visible dans la pénombre.

Enfin l’oreille droite concentre l’essentiel des contrôles tactiles. Morceau suivant/précédent, lecture/pause, appairage Bluetooth ou prise des appels, tout se fait par simple pression. Seule ombre au tableau : un temps de latence un peu lent sur l’ensemble de ces commandes.

Retrouvez notre comparatif de casques Bluetooth

3 - Non, parce que la qualité audio n’est pas au niveau de Gibson

La marque Gibson est un gage de sérieux en matière de qualité audio. Malheureusement, pour ce Trainer, les résultats ne sont pas à la hauteur de nos attentes. En termes de puissance, le casque Bluetooth répond présent, mais en ce qui concerne l’équilibre ou le relief, on est loin des standards érigés par les Les Paul et autres SG.

Plutôt plat et voilé le son est axé sur les médiums.  Il suffit évidemment pour une sortie en running mais si vous voulez l’utiliser en casque de tous les jours, vous trouverez bien mieux à ce niveau de prix. 

4 - Oui, parce qu’il permet vraiment de faire du sport avec

Au premier essai, le Trainer peut paraître un peu rigide dans sa tenue, notamment au niveau des oreilles. La pression exercée est en réalité assez bien dosée et même après deux heures de sport intense, le casque ne « pèse » pas sur son porteur. La bonne idée du casque Bluetooth de Gibson, c’est d’avoir incorporé un second anneau en caoutchouc qui se déploie sur le crâne pour mieux maintenir l’ensemble. Esthétiquement c’est une insulte au bon goût, mais dans les faits ça permet de bouger sans avoir à ramasser son casque par terre. Mention spéciale, également, aux coussinets thermorégulateurs qui se font oublier même en cas de forte transpiration. Évidemment, ceux-ci sont lavables en machine à 30°C, avec un essorage normal, et de préférence dans un petit filet (Tom’s Guide, premier sur l’entretien ménager...).

5 - Non - Parce qu’il faut payer Usain Bolt

Un petit logo, avec la pause préférée du sprinteur jamaïcain, une signature, et tout simplement une image… tout ça à un prix. Celui du Trainer est de 249€, soit l’un des casques Bluetooth les plus chers pour le sport. Bien que les matériaux utilisés soient de qualité et qu’il soit pourvu de nombreuses fonctionnalités, ce tarif nous paraît bien excessif au regard, notamment, de sa qualité sonore.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire