PSP, Archos et téléphones : de bons GPS ?

En pratique, avec un téléphone

Que vaut le récepteur de Sony Ericsson en pratique ? C’est efficace, mais pas très pratique. Dans notre test, nous avons utilisé un Sony Ericsson K800i et l’écran est trop petit pour que la navigation soit vraiment efficace. De plus, il n’y a pas d’indications vocales.

La réception : bien

La réception est bonne : le premier fix a été effectué en moins de cinq minutes et le récepteur capte fréquemment plus de six ou sept satellites. Nous n’avons pas eu de problème pour capter les satellites, même dans les canyons urbains. À ce niveau-là, le récepteur de Sony Ericsson est très efficace.

La saisie d’adresses : bien

Pour la saisie de l’adresse, vous devez bien évidemment utiliser le clavier du téléphone. Les adeptes des SMS devraient donc s’en tirer facilement. Sur notre modèle de test, la saisie était rapide et efficace, même si cela dépend forcément du clavier de votre téléphone. Il n’y a pas de T9 à proprement parler : il faut taper l’adresse ou une partie de celle-ci et le programme va proposer une liste de destinations qui concordent.

En navigation pure : moins bien

En navigation pure, le problème de l’écran se pose rapidement. Même sur un modèle avec un écran de 2 pouces en 240x320 pixels, l’ensemble reste pixellisé et peu lisible. Le programme propose deux modes de visualisation : une carte « mobile » comme sur la majorité des systèmes de navigation et un système à base de panneaux, qui indiquent la prochaine direction à prendre. Le principal problème est l’attention du conducteur : avec un petit écran et sans les indications vocales, son attention est focalisée sur le téléphone, au détriment de la route.

Le guidage est correct

Pour la navigation elle-même, le programme est efficace, rapide et le chemin proposé est correct. La réception est bonne, comme nous l’avons déjà souligné, et le chargement des cartes fluide, malgré le fait qu’elles soient téléchargées au fur et à mesure. Notre téléphone de test était un modèle 3G classique, avec un abonnement Data chez SFR.

Au final, ce GPS est intéressant pour les piétons mais est à déconseiller pour les utilisateurs de voitures : les risques d’oublier de regarder la route sont trop grands. Mais ce problème n’enlève rien aux capacités du kit : bonne qualité de réception, guidage correct et ergonomie sont de la partie.