http://media.bestofmicro.com/T/M/564826/original/Smartphones.jpg

Comparatif : quels sont les meilleurs smartphones ?

Quel système d’exploitation ?

La guerre des mobiles passe principalement par l'affrontement des systèmes d’exploitation. Sur ce secteur, deux grandes sociétés mènent la danse en terme de parts de marché : Google et Apple avec environ 81,5% et 15%. Le premier, père d’Android, voit son système déployé sur une belle ribambelle d’appareils venant de nombreuses marques. L’autre, avec iOS, est bien plus exclusif puisqu’il est réservé aux terminaux qu’il vend : les iPhone.

Android et iOS ne sont pas seuls pour autant. D’autres challengers sont dans la partie et ils ne manquent pas d’intérêt. C’est le cas de Windows 10 Mobile, le pendant mobile de Windows, ainsi que BlackBerry 10, la dernière et ultime tentative du constructeur.

Android


Le système d’exploitation de Google va souffler cette année ses sept bougies. OS ouvert par excellence, Android a beaucoup évolué et aujourd’hui, le développement en est à la version 7.0 Nougat. Son magasin d’application est le plus fourni du marché. Le principal problème d’Android concerne sa « fragmentation », c’est-à-dire que les nombreux appareils qui en sont équipés ne disposent pas tous de la même version. Autre souci : la mise à jour du système qui contrairement à Apple dépend du bon vouloir du constructeur et des opérateurs. 

>>> Lire : Android : les meilleures applications gratuites

L’interface est personnalisable à l’envie, à l’aide de widgets ou de raccourcis. Mais parfois, l’embarras du choix peut perdre l’utilisateur à cause d’une ergonomie pas toujours idéale. Les bidouilleurs peuvent quant à eux aller plus loin en modifiant le système afin d’optimiser la rapidité ou implanter des fonctions. La gestion de la mémoire sur un téléphone Android est très simple : il suffit de le brancher à un ordinateur pour y accéder. Il y est possible d’ajouter n’importe quel type de documents et surtout, d’installer des applications à l’aide de fichiers .apk.

iOS



Légèrement moins fourni que le Google Play Store, l’App Store d'iOS comporte tout de même plus d’un million d’applications, sans compter que la plateforme est privilégiée par les développeurs. Les concepts novateurs passent par conséquent souvent sur iOS avant d'être portés.

>>> Lire : iPhone : les meilleures applications gratuites

Les mises à jour sont beaucoup moins problématiques que sur Android : l’ensemble des téléphones compatibles reçoit les nouveautés au fur et à mesure de leur sortie. Dernièrement, la version iOS 1O a été déployée, introduisant quelques changements dans les fonctionnalités, mais à l’ergonomie toujours très bonne. iOS dispose de l’interface la plus accessible, avec un système d’icônes et de dossiers aussi simple à prendre en main qu’efficace.

Pour synchroniser son appareil et ajouter de la musique ou des vidéos, il est indispensable de passer par le logiciel iTunes, ce qui est assez contraignant. Globalement, iOS est plus fermé qu’Android : impossible d’installer un programme qui ne vient pas de l’App Store, à moins de « jailbreaker » le téléphone, une manipulation qui n’est pas à la portée de tout le monde et qui au passage fait perdre la garantie.

Windows 10 Mobile (Windows Phone)

Windows Phone, désormais appelé Windows 10 Mobile, est un système d'exploitation qui ne manque pas d'atouts face à iOS ou Android. L'OS utilise un système de tuiles dynamiques et son écran d'accueil se révèle très facilement personnalisable. Il profite d'un centre de notifications très complet, qui permet de consulter les dernières alertes, de gérer l'affichage ou d'activer la connexion Wi-Fi. Le magasin d’applications de Windows 10 Mobile s'est progressivement rempli depuis le lancement des premiers appareils et compte plus de 400 000 aux dernières nouvelles. Pendant longtemps, il a souffert de l’absence de certains gros titres. Heureusement, la plupart finissent par être portées (Instagram, Vine ainsi que Waze de Google sont désormais présents sur mobile).

>>> Lire : Windows 10 Mobile : quoi de neuf pour les smartphones ?

En outre, les appareils sous cet OS bénéficient d'un atout de taille : leurs applications peuvent être désormais développées conjointement sur Windows 10 Mobile, sur Windows 10 pour PC et même sur Xbox One. En clair, il est possible de profiter de la même application sur l'ensemble des appareils, sans avoir à se soucier si elle a été écrite initialement pour son smartphone, son ordinateur ou sa console de jeux vidéo. Autre point positif : Windows 10 Mobile profite des mêmes mises à jour que Windows 10. Le système d'exploitation bénéficie d'updates très régulières, au rythme d'une version bêta par semaine environ. Il devrait par ailleurs connaître au moins une importante mise à jour en 2017, connue sous le nom de RedStone 2 (ou Windows 10 Creators Update).

Mais il y a néanmoins un hic. Microsoft semble abandonner le marché des smartphones grand public, du moins pour un temps. Si cette affirmation a été plus ou moins démentie par le principal intéressé, elle n'en est néanmoins pas dénuée de fondements. Depuis la sortie de Windows 10 Mobile, Microsoft n'a sorti qu'une poignée de modèles en France, comme le 650 et la gamme de Lumia 950. Et l'entreprise les a tous bradés à tout de bras, sans renouveler sa gamme. La bonne nouvelle, c'est que si vous optez pour ce système d'exploitation, vous trouverez des modèles à très bas prix : moins de 100 euros pour le Lumia 550 et moins de 350 euros pour le Lumia 950 XL, alors qu'il en valait plus du double à sa sortie. Mais on peut raisonnablement s'interroger sur l'avenir de Windows 10 Mobile pour le grand public, même si l'OS continue à être mis à jour. En achetant un Windows Phone, ne mise-t-on pas sur le mauvais cheval ?

BlackBerry



La dernière tentative de BlackBerry porte le nom BlackBerry 10. Malheureusement elle s'est elle aussi soldée par un échec et et vous ne trouverez cet OS que sur quelques smartphones d'occasion. De fait, les derniers smartphones du constructeur embarquent désormais Android avec plus ou moins de succès.

Lire : BlackBerry Dtek50 : le plus sûr des smartphones Android ?

VerdictChoisir son système est crucial, puisque c’est dans cette interface que l’on passe le plus clair de son temps. Ceux qui cherchent la simplicité à tout prix peuvent se tourner vers iOS ou Windows 10 Mobile, les plus débrouillards leur préféreront Android qui offre des possibilités de personnalisation quasi infinies. 
Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
5 commentaires
    Votre commentaire
  • dante2002
    Je trouve bizarre de dessiner des gammes uniquement par rapport au prix.
    Ainsi, un One+3T est vu comme le "meilleur des milieux de gamme" alors qu'il est plus performant que le haut de gamme GalaxyS7
    0
  • VTECmini
    Comme d'habitude, dans la section processeurs, on ne parle que des coeurs ARM, de leur puissance, fréquence... Mais absolument rien, nada, sur les GPU intégrés aux puces...
    Mediatek s'est fait une spécialité de produire des puces avec un nombre de coeurs impressionnant, en tout cas qui impressionne le quidam qui ne s'abreuve que des données marketing bien mise en avant par ce fabriquant, et pourtant les GPU intégrés sont bien en-deça des concurents Qualcom et Samsung. Résultat dans les jeux, le résultat est décevant. Je prèfère avoir seulement 4 coeurs et un bon GPU que 10 coeurs avec un antique Mali 400...
    Pour le joueurs dont le smartphone est devenu la principale console de jeux, c'est une information qui manque cruellement.
    0
  • Gilles_9
    info du S7 et S7 edge totalement mélangées, One+ 3T est un haut de gamme et actuellement le plus puissant en vente, il faut veiller à ne pas écrire n'importe quoi
    0
  • Fred_001
    Erreur Le S7 edge à un écran de 5,5 pouces et non de 5,1 c'est le S7 qui a cette écran
    0
  • dkelvin
    Je ne partage pas du tout cet avis. Je viens d'acquérir (et de le regretter) un Samsung S7 après que mon S4 ait rendu l'âme, et je suis consterné par la qualité photo quand j'approvisionnais mon compte Instagram avec des photos (secondairement retouchées avec Pixlr) souvent impressionnantes. Ici, les contours semblent taillés à la serpe, et la moindre correction automatique transforme un ciel en pavés lumineux. Le gain d'éclairage et de rapidité est totalement ruiné par cette dégradation de qualité (visible sur les sites qui pourtant vantent la qualité photo du S7, c'est un comble). Cela commence à se dire mais tout de même, si la photo est votre critère principal d'achat d'un smartphone, évitez le S7 (Edge ou non), que je vais revendre illico. Je ne sais pas ce que vaut le A5 2017 (16 Mpx) mais c'est sûrement mieux.
    0