Ces objets high tech que nos enfants ne connaîtront jamais

La CiBi


« Crrrr... Jean-Paul pour Pierrot... Crrrr... » C’est ce que l’on pouvait entendre à la CB (bande des citoyens), la plage de fréquences allouée à tous. Apparue dans les années 50 aux États-Unis, la CB (prononcer CiBi) a traverser l’Atlantique à la fin de cette décennie. Reste qu’en France, sa détention et son utilisation étaient prohibées. Vendue sous le manteau, elle n’est légalisée qu’en 1981. Dès lors, les Français s’équipent.

C’est l’époque de la radio libre, les voitures héritent d’une seconde antenne très longue (jusqu’à 275 cm) et la culture CB s’installe avec ses codes. « Papa 22 » pour un policier ou encore «boîte à images» pour un radar, la CB ne sert pas qu’à discuter de la météo. Aujourd’hui, les usages ont évolué et la CB a perdu le marché grand public qui s’est majoritairement détourné. Avertisseur de radar, téléphone portable, GPS, voici les appareils qui ont remplacé la CB.