Ces objets high tech que nos enfants ne connaîtront jamais

La cassette (K7)


Au début, il y avait la bobine à bande. Sa descendante, la cassette ou K7, est introduite sur le marché par Philips, en 1963. D’autres marques, comme Sony, tentèrent d’améliorer le concept, mais sans succès auprès du grand public. La K7 demeurait. Elle est par la suite déclinée en 1967 par Olympus en microcassette. Celle-ci fut longtemps utilisée dans les dictaphones jusqu’à l’arrivée des enregistreurs numériques.

Outre son aspect audio dont tout le monde se souvient, la cassette servit aussi l’informatique. En ce sens, on peut la considérer comme l’ancêtre de la disquette. Elle a équipé plusieurs ordinateurs à la fin des années 70 et au début des années 80. Dans les plus emblématiques, on retiendra l’Amstrad CPC 464 ou encore l’Apple II. La cassette en tant que support de stockage disparaît au profit de la disquette durant les années 80. Le support audio lui survivra jusqu’à l’implantation définitive du CD audio, mi-90.