Panasonic vs Sony vs Olympus : la guerre des APN hybrides

Panasonic G2


Les G2 et G10 partagent la même base. On pourrait même dire qu’ils sont identiques à quelques détails près, les possibilités étant les mêmes. Toutefois ces détails sont à notre avis très importants et la différence de prix n’étant pas énorme, nous ne pouvons que recommander le choix du G2. Le G10 doit plutôt être vu comme une arme dans la bataille des prix face aux autres marques du marché.

Accessoirement, le G2 est doté d’un détecteur qui fait passer automatiquement de la visée électronique à la visée sur écran et inversement,un détail très agréable en pratique. Le G2 est également équipé d’un écran orientable en tous sens, comme celui d’un caméscope. C’est un atout important pour certains types de prise de vue comme la macro, mais aussi évidemment pour l’exploitation aisée de la vidéo.

Filmer avec le viseur électronique ou avec un écran fixe limite clairement les possibilités et offre beaucoup moins d’agrément. De plus, l’écran du G2 est tactile. Ce détail pratique améliore sensiblement l’ergonomie, surtout dans un contexte grand public où l’utilisateur n’a pas forcément d’automatismes de manipulation bien établis. Il permet par exemple de sélectionner le sujet sur lequel faire la netteté en appuyant directement dessus à l’écran.

À l'usage, le G2 apparaît comme un appareil simple à utiliser et réactif. Le photographe retrouvera aisément ses marques avec les fonctions et commandes dont il a l'habitude. Si la visée sur l’écran en plein soleil n’est pas très agréable, le viseur électronique offre toutefois un bon confort, y compris d’ailleurs avec le G10 même si ce dernier est plus frustrant de ce côté.

Avec le zoom du kit, la vitesse de l'autofocus est vraiment bonne et en usage courant on ne sent pas la différence avec un bon reflex actuel. Ce ne sera pas forcément le cas avec d’autres optiques, surtout de focale plus longue. En pratique, les G2 et G10 offrent une qualité d'image comparable à celle d'un reflex avec une montée en sensibilité qui préserve une très bonne qualité d’image jusqu’à 1 600 ISO. Ensuite les limites d’un capteur de cette taille se font plus nettement sentir… Le petit zoom 14-42 est assez correct, sauf en position grand angle à pleine ouverture où divers défauts se conjuguent pour diminuer sensiblement la qualité de rendu, surtout en dehors du centre de l’image. Mieux vaut fermer à 5.6 pour un rendu optimal.

Fort séduisant, le Panasonic G2 est un hybride au format reflex qui semble tout à fait mature et donc à même de satisfaire de nombreux utilisateurs. Reste à choisir entre lui et un véritable reflex certes plus encombrant et plus lourd mais aussi plus universel...