iPad : le test, le vrai

Conclusion: la patience est de mise


En tant que périphérique autonome, l'iPad est un compétiteur sérieux. Pourtant en raison d’un manque de capacité de sauvegarde et du nombre limité d'applications actuellement disponibles, cela prendra un certain temps avant que l'iPad ne se démarque comme un périphérique à tout faire capable de remplacer votre ordinateur portable ou votre netbook.

Aujourd'hui, aucune autre société ne propose un équipement offrant des capacités similaires à celles de l’iPad. HP prévoit de sortir sa tablette dans les prochains mois, et de nombreux produits similaires sont en préparation. Mais, aujourd'hui, dans cette compétition Apple dispose toujours d’une longueur d’avance.

Perfectible ?

Cependant, beaucoup ont refusé d'acheter cette première mouture et préfèrent attendre qu’Apple peaufine la prochaine génération, comme cela c’est déjà produit d'innombrables fois dans le passé. Ces attentistes risquent d’avoir raison notamment d’un point de vue budgétaire. Même si, bien sûr, de nombreux fans d'Apple sont prêts à débourser le budget nécessaire pour s’offrir toutes les grandes nouveautés de la marque dès leur sortie.

Pratiquement parlant, le plus gros défaut de l’iPad est sa tranche si fine. Nous pouvons encore sentir la douleur d’avoir tenu longtemps l'iPad et pourtant nous avons choisi de taper le texte de ce test sur un ordinateur portable. Ce dernier ne se verra donc pas détrôné par l’iPad. Du moins, pas encore.  

L’iPad utilise la version 3.2 du système d’exploitation de l’iPhone, une mise à jour dont les apports sont extrêmement réduits par rapport aux versions 3.0 et 2.0. Franchement, nous espérions mieux de la plate-forme logicielle de l'iPad. En l'absence de traitement multitâche, l'iPad ressemble plus à l'iPod Touch qu’à un ordinateur.

Rdv le 8 avril ?

Mais les améliorations pourraient ne pas être longues à venir, puisque Apple vient d’annoncer la sortie de la version 4.0 ce jeudi 8 avril

Pour toutes ces raisons, notre conviction est que ceux qui sont sur le point de succomber à l’achat d’un iPad devraient attendre. Les prochains modèles devraient corriger de nombreux défauts et renforcer la solidité et la performance des composants internes. Le modèle 3G couplé à un abonnement mobile qui verra le jour à la fin du mois ne devrait pas afficher de grandes différences. Nous testerons bien sûr ce modèle quand il sera à notre disposition.

Cela dit, les acquéreurs des tous premiers iPad devraient voir les choses s’améliorer rapidement. Car si l'estimation de 700 000 iPads vendus le 3 avril dernier s'avère être vrai, les applications devraient déferler et la valeur de l’iPad monter en flèche dans les prochains mois.