Les 12 travaux de l'iPhone 3G

Design : être un objet d’art

iPhone 3G, nouvelle coque arrièreSouvent loué pour son design l’iPhone de première génération avait introduit de nouvelles formes en matière de téléphonie. Dans son sillage, d’autres constructeurs reprenaient, plus ou moins discrètement, les courbes du téléphone d’Apple dans ce qu’il convenait désormais d’appeler des « iPhone like ». Dès lors, il était difficile pour les ingénieurs de rompre avec un design reconnu et qui a eu le temps, en un an d’existence, d’être complètement assimilé à Cupertino.

Des traits bien connus

Menu principal de l'iPhone 3GS’il fallait donc définir une référence en matière de design, l’iPhone premier du nom serait celle-là. Et son petit frère, né un an plus tard, est loin d’être un ersatz de l’ainé. Très peu de différences à première vue : un peu plus haut, une épaisseur quasi similaire, mais un poids revu à la baisse (133 g contre 144 g à la première mouture). Finalement, le principal changement apparent c’est la coque arrière en plastique (noir ou blanc) qui efface la face arrière en aluminium de l’iPhone originel. Fort heureusement, la qualité du matériau est au rendez-vous-même s’il est difficile de ne pas regretter la coque métallique d’antan. Petit détail non négligeable, le chargeur gagne en compacité et c’est tant mieux.

Le sens du designPas la peine de s’attarder sur le design, donc, c’est une réussite et pour cause il reprend presque à l’uniforme les traits du premier iPhone. Et s’il est difficile de designer une référence absolue en matière de design, gageons que cet iPhone 3G à de quoi rivaliser avec les terminaux les plus soignés.