Les 12 travaux de l'iPhone 3G

Bureautique : être un maître d’organisation

Configuration de l'iPhone 3GToujours dans une optique professionnelle, la faculté d’un téléphone/smartphone à être un bon organiseur, est critère d’achat essentiel. Ici aussi BlackBerry et autres smartphones de HTC tiennent la corde. L’iPhone 3G, dans une position de challenger affiche de nets progrès.

Entre progrès et aberrations

Quelques soucis sur Excel...Comme nous vous le signalions, il est désormais compatible avec la suite Office. Mais ici aussi ce n’est pas sans difficultés : le passage obligé par iTunes pour synchroniser iPhone et ordinateur est une aberration. En effet, il impossible de transférer un document iWork ou Office via la plateforme multimédia d’Apple. La seule solution, très peu intuitive, consiste à s’envoyer un e-mail soi-même. Alors certes, une application se chargera sans doute de remédier à cette hérésie, mais il n’en reste pas moins que l’iPhone vendu tel quel n’est pas à même de gérer ce type d’opération.

Espoirs déçus ?

Enfin même avec un agenda sensiblement amélioré, se mettant à jour automatiquement et bénéficiant de l’ergonomie générale du téléphone certains ne pourront s’empêcher des manquements flagrants comme l’absence toujours aussi incompréhensible d’un copier/coller. Ces quelques manquements seront peut-être corrigés lors d’une prochaine version du téléphone d’Apple. Mais en l’occurrence pour le modèle qui nous concerne, ils ne font que le pénaliser. Par conséquent, en matière d’organisation l’iPhone devra réaliser bien des progrès pour rivaliser avec les outils spécialisés.