L'iPod touch est-il vraiment une console de jeux ?

Fonctionnalités et services

Avec le temps, les fonctions annexes d’une console sont devenues aussi importantes que les jeux. Si la PlayStation 2 doit une partie de son succès à son lecteur DVD, tous les constructeurs l’ont désormais compris. La Nintendo DSi embarque ainsi deux caméras, un logiciel de retouche photo ou encore une multitude de services en ligne, tout comme la PSP Go, qui propose des fonctions de baladeur ou de navigateur Internet.

Sur ce point, l’iPod touch se montre en revanche imbattable, et pour cause : il a été à l’origine pensé comme un baladeur multimédia, et remplit presque toutes les fonctions d’une tablette Internet. L’appareil propose donc par défaut un navigateur Web, un client mail, un baladeur audio et vidéo, ou encore un organiseur. Ce sont autant de fonctions qui sont également complétées par la présence de l’App Store, qui propose un nombre croissant d’applications gratuites. Celles-ci décuplent tout simplement les capacités de l’appareil puisqu’elles permettent notamment une connectivité à Facebook (prévue notamment sur Nintendo DSi), la gestion de Twitter ou de son blog, l’accès à Google Earth ou à des services musicaux, etc. En bref, toutes les fonctions qui débarquent peu à peu sur d’autres consoles sont déjà partiellement présentes sur iPod touch.

Comme ses concurrents, l'iPod touch est équipé du Wifi de série. La déception vient en revanche du fait que les jeux qui exploitent de manière intéressante cette fonction sont très rares. En d'autres termes, le jeu en réseau n'est pas encore vraiment à l'ordre du jour sur iPod touch, bien que quelques titres s'y soient essayés. Enfin, si nous avons pu constater que Sony développe une synergie entre sa PSP et sa PS3 et que Nintendo veut joindre l'utilisation de la DS et de la Wii, une telle alliance n'existe pas réellement du côté de l'iPod. Les connections possibles avec un ordinateur servent la plupart du temps à la synchronisation de l'appareil, sans plus.