Les imprimantes multifonctions

Tout ce qu’il faut savoir sur les composants essentiels d’une imprimante multifonctions pour bien préparer son achat.

1 - Haute résolution, qualité optimale

  • La qualité d’impression

Elle dépend de la résolution de votre imprimante. Celle-ci mesure le nombre de pixels qui apparaît sur un pouce et s’exprime en points par pouce (ppp) ou «dot per inch» (dpi), en anglais. Plus cette résolution est élevée, meilleure sera la qualité. Mais sachez que d’autres critères peuvent également intervenir pour déterminer la qualité d’impression comme la trame, les techniques de traitement d’images propres à chaque constructeur, le papier, l’encre, etc. Pour imprimer du courrier, une résolution de 600 x 600 ppp est largement suffisante. Pour des images, mieux vaut privilégier une résolution de 1200 x 1200 ppp.


2- Calculez le coût d’impression par page

  • Technologie d’impression

Vous aurez le choix entre la technologie jet d’encre ou laser. Si le jet d’encre peut être utilisé en environnement professionnel, sachez qu’il génère des coûts et des contraintes d’approvisionnement supplémentaires, contrairement au laser. En effet, les tarifs des cartouches pour jet d’encre sont beaucoup plus élevés que pour du laser. Veillez par conséquent à ne pas vous focaliser sur le coût d’acquisition initial mais sur le coût d’impression par page. Ce dernier peut varier du simple au double selon la technologie d’impression utilisée. Dans ce domaine, les imprimantes laser, certes plus chères à l’achat, affichent un coût à la page nettement inférieur aux imprimantes jet d’encre. Si, toutefois, vous avez peu de volume d’impression et que vous souhaitez opter pour une imprimante à jet d’encre, prenez garde à ce que les réservoirs d’encre ne soient pas monoblocs mais séparés et remplaçables individuellement. En effet, dès qu’une couleur vient à manquer, la cartouche est considérée comme vide.


3 - Aléatoire selon la résolution demandée

  • La vitesse d’impression

Parce qu’un défaut de rapidité peut vite vous impatienter, soyez attentif à la vitesse d’impression affichée. Plus vous aurez à produire des volumes de documents importants (mailing par exemple), plus la vitesse d’impression devra être élevée. Pour des impressions ponctuelles, une vitesse inférieure à dix pages par minute (ppm) est suffisante. Pour des impressions importantes, préférez une vitesse supérieure à quinze pages par minute. Sachez que les chiffres annoncés par les constructeurs sont des vitesses maximales. Par exemple, un modèle qui annoncerait 20 ppm (page par minute) ou plus en vitesse d’impression, oscille en pratique entre 15 ppm (valeur atteinte en mode brouillon) et 6 ppm. La vitesse dépend effectivement de la résolution demandée, de la nature du document que vous imprimez (couleur ou noir et blanc, texte ou photo), de son format (A4 ou A3).


4 - Plus de temps de préchauffage

  • Copier

Combiner scanner et imprimante dans un même appareil permet de disposer des fonctionnalités d’une photocopieuse. Une photocopie n’étant rien d’autre qu’une numérisation suivie d’une impression. Vous obtiendrez une copie noir et blanc en 15 secondes au minimum et une minute parfois plus, la moyenne se situant autour de 35 secondes. Là encore, la vitesse varie selon ce que vous photocopiez. Un document couleur copié sur du papier à fort grammage prendra davantage de temps qu’un document noir et blanc sur une feuille à faible grammage. En revanche, grâce à la technologie instantanée, le temps de préchauffage est pratiquement supprimé. Comptez entre 7 et 8 secondes pour une première copie.

Tous les modèles proposent des fonctions comme le pré-assemblage, la réduction et l’agrandissement, l’éclaircissement / assombrissement, les copies multiples.


5 - Scanner à plat ou à défilement ?

  • Numériser

Pour ce qui est de la numérisation, la qualité des scanners a énormément progressé. La résolution optique qui s’exprime également en points par pouce (ppp) traduit la finesse de l’image numérisée. Plus les points sont nombreux, plus l’image est détaillée et les couleurs nuancées. Généralement, il est possible de programmer la résolution de numérisation souhaitée. Selon l’utilisation que vous en ferez, vous devrez choisir entre un scanner plat et un scanner à défilement. Si vous avez besoin de photocopier des pages de livres ou de magazines ou de tout autre document volumineux et reliés, préférez un scanner à plat. Si vous ne reproduisez que des feuilles

volantes, un scanner équipé d’un dispositif d’alimentation feuille à feuille sera suffisant. Enfin la plupart des modèles sont dotés d’une fonction permettant de convertir vos documents au

format numérique et les transmettre par courrier électronique par simple pression sur une touche du panneau de commande.


6 – Télécopieur

  • Améliorer la vitesse de transmission

Certains systèmes multifonctions permettent d’envoyer des télécopies très rapidement grâce à une technologie de compression avancée (MH/MR/MMR/jpg) : celle-ci permet la création de fichiers plus petits pour des envois plus rapides et économiques. Enfin, sur la plupart des modèles, il est possible de choisir entre trois résolutions : standard, fine, ou super. Plus vous la choisirez haute, plus la transmission prendra du temps. Vérifiez que vous ayez la possibilité d’émettre et de recevoir des télécopies directement de votre ordinateur. De même que vous puissiez garder en mémoire un certain nombre de pages (32 Mo pour 250 pages stockées, 4 Mo de mémoire pour 320 pages numérisées, 2 Mo pour 160 pages)

Une vitesse moyenne de trois secondes par page est recommandée, ce qui correspond globalement à une vitesse de transmission par le modem de 33,6 kbits par seconde.

L.G.