Firefox : interview du fondateur

Les rapports entre Microsoft et les éditeurs

Mozilla Firefox NitotInfos-du-Net : Comme vous le savez, Microsoft a récemment fait la proposition publique à la Fondation Mozilla de travailler conjointement sur le portage de Firefox et Thunderbird sous Windows Vista. Parlez-nous de cette proposition faite par Microsoft à la fondation, comment est-elle ressentie chez Mozilla ?

Tristan Nitot : Pour moi, ce n’est pas aussi important que ce qu’on pourrait croire. Microsoft est préoccupé par la sortie de Vista car ils ont pris beaucoup de retard et que c’est un moyen très important de générer du revenu. Le gros virage à passer pour Microsoft, c’est Vista, car c’est une de leurs deux « vaches à lait » avec Office. Vista est une plateforme qui n’a d’intérêt que s’il y a des applications qui tournent bien dessus, ce qui explique pourquoi l’éditeur contacte ses principaux partenaires pour s’assurer que les principaux composants vont bien fonctionner. Ils le font sûrement avec des gens comme Adobe, McAfee ou Symantec et tous les éditeurs développant pour Windows.

IDN : C’est une politique qu’ils n’appliquaient par pour Windows XP ?

T.N. : Je pense que si, ça m’étonnerait beaucoup que Microsoft n’ait pas contacté d’éditeurs à l’époque de Windows XP. Je suis à peu près sûr qu’ils le faisaient autant avant qu’ils ne le font aujourd’hui.

IDN : Mais ici, ils l’ont fait publiquement...

T.N. : Ils l’ont fait publiquement et ils l’ont également fait par mail. Lorsque Microsoft contacte Symantec ou Adobe, ceux-ci ne sortent pas un communiqué de presse pour signaler que la firme les a contacté. Ici, Microsoft a décidé de contacter Mozilla par mail et de manière publique afin de redorer leur blason, qui n’est pas forcément très brillant (rires).