[Test] Que vaut l'iPad Mini ?

Fin 2012, Apple a cédé à la mode des tablettes de petit format en sortant son iPad Mini. Compact, léger et surtout moins cher que l’iPad classique, il a permis à Apple d’affronter la Nexus 7 de Google ou encore la Kindle Fire HD d’Amazon. Depuis, de nombreuses autres marques se sont installées sur ce marché très concurrentiel.

Points forts

Prix - Vendu sensiblement moins cher que l’iPad classique, l’iPad Mini bénéficie aujourd’hui d’une belle baisse de prix grâce à la sortie récente de l’iPad Mini Retina. On le trouve ainsi désormais à 299 euros en version 16 Go, ce qui en fait l’iPad le moins onéreux du moment.

iOS - Que l’on aime ou pas iOS, ce système d’exploitation reste tout de même l’un des plus ergonomiques et celui qui dispose d’un des meilleurs catalogues d’applications. Bien que verrouillé par Apple, ce n’est pas une fatalité. Les moins frileux peuvent ainsi s’aventurer sur la scène underground en jailbreakant leur appareil. Rappelons tout de même que cette action annule la garantie Apple.

Points faibles

Puissance - Apple ne s’est pas embêté avec l’iPad Mini. Si sa version Retina profite du récent processeur A6X, l’iPad Mini devait se contenter de l’A5, soit la puce qui équipait l’iPad 2 qui date déjà de 2011. Aussi, les applications les plus gourmandes (principalement les jeux) peuvent mettre à mal les capacités de l’appareil. Les portages des GTA, par exemple, rament sur l’iPad Mini.

Écran - Habitué par Android aux définitions 1080p, le consommateur peut à juste titre se sentir lésé en tombant sur un écran de 7,9 pouces en 1 024 x 768 pixels. Cet affichage, également hérité de l’iPad 2 n’est pas optimal, l’image manquant de précision, mais nécessite moins de ressources. Pour une meilleure expérience, Apple a sorti l’iPad Mini Retina fin 2013 qui affiche, quant à lui, une définition de 2 048 × 1 536 pixels. 

Tablettes : laquelle acheter ? Comment choisir ?

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire