iPhone 4S : les fonctionnalités qui lui manquent

Ecran plus grand et incassable

Face à l’inflation de la taille des écrans des smartphones de la concurrence, on aurait pu imaginer que l’iPhone 4S cède à la tentation. Que nenni, Apple ayant choisi de garder le même design, il a aussi conservé le même écran de 3,5 pouces. Si celui-ci permet de conserver la compacité du téléphone, il fait surtout preuve de nanisme à côté de ceux des Samsung Galaxy SII (4,3 pouces) ou du HTC Titan (4,7 pouces).

Reste à l’iPhone son seul avantage de la définition de 960 x 640 pixels, bien plus précise que ces deux modèles concurrents qui plafonnent à 800 x 480 pixels. En résulte un Retina Display qui n’a pas volé son appellation, mais aime se faire petit. Il sera en revanche dépassé dans les semaines à venir par le Samsung Galaxy Nexus, future star Android avec son écran 4,65 pouces de 1 280 x 800 pixels.

Un écran fragile

Le gros point faible de l’iPhone 4 demeure forcément sur le 4S. Malgré le verre renforcé qui est utilisé sur le téléphone d’Apple, sa structure très rigide l’empêche d’amortir n’importe quel choc, même le plus minime. En résulte des faces avant et arrière très fragiles, mais qui font le bonheur des réparateurs en tout genre.


Les téléphones de la concurrence souvent construits avec bien plus de plastique encaissent plus facilement les chocs, notamment lors d’une chute. Pour s’en convaincre, il suffit de regarder cette vidéo comparative entre un iPhone 4S et un Galaxy SII. Âmes sensibles s’abstenir.