Japon - USA, qui innove le plus ?

Capturer l'image: un terrain nuancé

En amont de chaîne de l’image, les choses sont plus nuancées bien qu’auprès du grand public, les appareils photo et autres caméscopes soient très largement associés aux marques japonaises Sony, Canon, JVC, Nikon, Fuji, Panasonic pour ne citer qu'elles.

Cependant les appareils photos numériques et de façon très similaire les caméscopes, sont un bel exemple de « ping-pong transpacifique ». Certes les fabricants japonais se sont fait une spécialité des photoscopes depuis l’époque de l’argentique, certes le premier appareil photo numérique est le Sony Mavica de 1981, mais c’est vite oublier que dans la marche vers le numérique rien n’aurait été pareil sans le rôle des USA. Pour preuve, la photo numérique doit son existence aux capteurs numériques photosensibles et il se trouve que les deux technologies reines que sont le CCD et le CMOS sont toutes deux des inventions américaines (Bell Labs et brevet américain). Il faut cependant reconnaître que les évolutions majeures (tant elles ont transcendé ces technologies) ont souvent trouvé des noms japonais dans la liste des contributeurs au progrès.

Sur le plan de la mise en application de ces avancées, on retrouve également ce nuancier. L'exemple typique est qu'une firme américaine comme Kodak a joué un rôle majeur dans le développement du numérique chez les professionnels (de la photo ou plus largement dans l’industrie) pendant qu’à l’autre bout, Sony et Panasonic convertissaient le grand public.