Microsoft Kinect : chronique d'un bide annoncé

Précision : le ridicule ne tue pas

Reste le plus important : la précision de Kinect. On ne peut pas proposer un système de ce type sans être irréprochable sur sa finesse de reconnaissance. Malheureusement, le bât blesse ici, plusieurs démonstrations ont viré à l’échec face au manque de performance de l’appareil. Sur certaines vidéos, le personnage à l’écran ne réagit tout simplement pas, obligeant à redémarrer la Xbox 360. 

Nous avons pu nous même le constater sur le festival Rock en Seine où Kinect était présenté en avant-première. En quelques minutes, nous avons vu défiler plusieurs candidats déclencher la pause en cours de jeu sans le vouloir. La démonstratrice peinait elle-même à relancer le jeu, réitérant ses gestes plusieurs fois pour naviguer dans le menu.

Enfin, l’utilisation de Kinect fait beaucoup rire sur le Web. Des vidéos de démonstration ont été détournées. Sur l’une d’entre elles on y voit une famille jouer via Kinect en ne faisant aucun geste coordonné.

Il devient alors tellement facile d’y ajouter la musique de Benny Hill pour obtenir un résultat qui ne met pas vraiment en valeur les joueurs.