Juridique : Référencer son site web

Le référencement d’un site web constitue un levier de performance pour l’entreprise, impliquant cependant le respect d’un cadre légal et juridique précis.

L’utilité d’un site web, et donc le trafic généré sur ce site et les retombées économiques et commerciales qui en découlent pour l’entreprise reposent sur la visibilité dont il bénéficie sur l’Internet, celle-ci étant conditionnée principalement par l’efficacité de son référencement dans les outils de recherche.

Le moyen le plus utilisé par toutes les catégories d’Internautes consiste en effet à inscrire dans le champ de recherche d’un outil de recherche un ou des mots-clés en rapport avec l’information souhaitée, lequel outil va rechercher et afficher les sites qu’il aura indexés dans sa base de données sous ces mots-clés.

  • Une prestation riche et complexe

Le référencement consiste donc dans la déclaration de l'existence d’un site web sur un moteur ou annuaire de recherche, dans l’identification de mots-clés ciblés concernant l’activité, les produits et les services de l’entreprise, dans l’optimisation des pages du site, ainsi que dans le suivi de l’ensemble de ces prestations, dans le but de positionner au mieux le site et l’ensemble des pages Web qui le composent dans les pages de résultats des moteurs de recherche.

Au-delà de ce référencement dit « naturel », qui pourra être également qualifié de « positionnement » lorsqu’il visera des niveaux précis en termes de position du site sur les pages de résultats des outils de recherche, il se pratique également le référencement dit « payant », consistant dans l’achat de mots-clés, ou de liens commerciaux auprès des moteurs de recherche. La complexité et les enjeux du référencement, ainsi que le niveau de compétences requis pour assurer une promotion efficace d’un site sur l’Internet, impliquent le plus souvent le recours à un prestataire spécialisé en webmarketing.

  • Un cadre légal à respecter

En raison de la nature mixte de l’action de référencement, regroupant à la fois les notions de publicité, de marketing et de concurrence, et parce qu’il implique plusieurs intervenants (outils de recherche, prestataire référenceur, utilisateurs), l’annonceur doit veiller, sauf à devoir éventuellement engager sa responsabilité, au respect de certaines dispositions légales et principes de précaution juridiques.

Jérémie Verniau .

www.webconseil.fr