[Test] LG G2 : le nouveau maître Android

Android sauce coréenne

Nous commençons à avoir l’habitude d’Android à la sauce LG. Nous avons rencontré l’interface maison de LG pour la première fois sur l’Optimus G, puis sur le G Pro. L’Optimus UI de son petit nom est une surcouche visuelle plutôt colorée. Elle se base sur la version Jelly Bean 4.2.2, soit l’avant-dernière en terme de mise à jour.

Comme à son habitude, la surcouche se révèle fluide et ne vient pas entacher les performances en étant trop lourde et gourmande. On trouve malgré tout une belle quantité d’ajouts par le constructeur, à commencer par de nombreux raccourcis dans le volet de notification, visant à activer certaines fonctions : WiFi, NFC, Bluetooth, économie d’énergie…

À noter que pour la première fois, nous remarquons la présence d’un menu permettant de personnaliser l’agencement des touches tactiles. Une très bonne idée pour ceux qui passent d’une marque à l’autre, où le bouton retour et menu sont parfois inversés. Difficile de ne pas voir par ailleurs que le menu des paramètres a été reagencé, dans un style identique à Samsung sur le Galaxy S4. Quatre onglets donnent accès aux options selon des thèmes plus ou moins génériques (Réseaux, Son…).

Un multitâche assez limité

Compte tenu de la réserve impressionnante de puissance dont dispose le G2, le multitache semble tout à fait pertinent. Dans cette optique, LG a intégré deux fonctions afin d’en profiter pleinement. Le premier est déjà connu, il s’agit de Q-Slide. Le principe est simple : exécuter des applications dans un mode fenêtré, dont il est possible d’ajuster à la volée la transparence. Malheureusement, un nombre limité d’applications est compatible et il n’est toujours pas possible d’en ouvrir plus de deux à la fois.

QSlideQSlide

Mode multitâcheMode multitâche

Une autre fonctionnalité permet de mettre en « pause » des applications, n’importe lesquelles cette fois. Elles sont stockées en mémoire et peuvent être rappelées à n’importe quel moment. Encore une fois, il faudra tout de même composer avec une limitation : jusqu’à trois applications maximum.

VerdictComme à son habitude, LG équipe son smartphone d’une surcouche au style visuel qui peut ne pas faire l’unanimité, car très colorée, mais dont les performances restent intouchées. Dommage que le multitâche ne soit pas encore plus développé, surtout compte tenue de la puissance du terminal.
Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
    Votre commentaire
  • jetlee007
    OH woow
    0
  • ndilu
    fantastique innovation formidable de haut niveaux
    félicitation
    0
  • SquirFly
    Je n'ai jamais été très fan de LG, ayant testé des optimus très mauvais mais ce G2 a l'air vraiment sympa malgré ses boutons ratés, reste qu'il ne fait pas le poids face à un Xperia Z1
    0